Réforme des APL, hausse des tarifs du gaz et du prix des timbres, revalorisation du montant du Smic ou encore début des soldes le 20 janvier et entrée en vigueur du Brexit... Voici ce qui attend votre portefeuille en janvier.

Le Smic augmente

Le salaire minimum de croissance (Smic) sera de 10,25 euros bruts de l'heure, ce qui représente une revalorisation légèrement inférieure à 1%, contre 1,2% en janvier 2020 et 1,5% en janvier 2019. Un Smic net rapportera désormais 1 230,61 euros par mois pour un salarié aux 35 heures.

Gaz : les tarifs réglementés en hausse

Au 1er janvier, les tarifs réglementés hors taxe d’Engie augmentent de 0,2% par rapport au mois de décembre 2020. Cette hausse s’explique notamment par l’évolution des prix sur le marché mondial du gaz. Voici le détail des hausses :

  • 0,1% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson ;
  • 0,1% pour les clients qui ont un double usage cuisson et eau chaude ;
  • 0,2% pour les clients qui se chauffent au gaz.

Vous souhaitez changer de fournisseur de gaz ? Comparez les prix avec le simulateur de notre partenaire

Les APL réformées

L'aide personnalisée au logement (APL) sera désormais calculée « en temps réel », sur la base des revenus des douze derniers mois connus et non plus tous les ans sur la base des revenus perçus deux ans avant. Néanmoins, cette réforme portée par Emmanuel Macron depuis son élection en 2017, rapportera beaucoup moins à l'Etat que ce qu'il prévoyait à l'origine.

Le prix du timbre en hausse

Le timbre rouge pour une lettre prioritaire (J+1) passera de 1,16 euro à 1,28 euro. Le timbre Ecopli (le moins cher) augmentera lui de 11 centimes, passant de 95 centimes à 1,06 euro. Enfin, la Lettre verte (J+2) coûtera désormais 1,08 euro contre 0,97 euro en 2020.

Cette astuce pour payer le courrier moins cher

Intérêt légal : le taux augmente pour les particuliers

A partir du 1er janvier et jusqu’au 30 juin 2021, le taux de l'intérêt légal est fixé à 3,14% (contre 3,11% au 2nd semestre 2020) pour les créances des particuliers, et à 0,79% (contre 0,84%) pour celles des professionnels. Pour ces derniers, le taux n’a jamais été aussi bas depuis 2015 lors du changement de mode de calcul. L’intérêt légal est utilisé, par exemple, en cas de retard de remboursement suite à une rétractation, ou d’erreur de calcul du taux annuel effectif global (TAEG) d’un crédit.

Hausse du prix de certaines cigarettes

A compter du 1er janvier 2021, certains paquets de 20 cigarettes vont passer de 9,50 à 9,60 euros, d'autres de 9,90 à 10,50 euros et d'autres encore de 10 à 10,10 euros, indique service-public.fr. Une hausse moins forte que celle de novembre 2020 qui était de 50 centimes en moyenne.

Les frais bancaires en hausse

Carte bancaire, frais de tenue de compte ou encore retraits d’argent… Les banques ont la main lourde sur certains services bancaires du quotidien selon une étude réalisée par MoneyVox. Voici comment les contourner !

Etes-vous la cible de la hausse des tarifs de 2021 ?

MaPrimeRénov’ : les bailleurs patienteront

Contrairement aux annonces gouvernementales, qui promettaient une ouverture du dispositif MaPrimeRénov’ à tous dès le 1er janvier 2021, les propriétaires bailleurs doivent patienter. Néanmoins, les travaux engagés sur la base des anciennes dates seront pris en compte, mais remboursés plus tard.

MaPrimeRenov' : la galère des particuliers pour toucher l'aide de l'Etat

Une prime de précarité dans la fonction publique

Un agent contractuel de la fonction publique pourra bénéficier d’une indemnité de fin de contrat dite « prime de précarité ». Cette disposition concerne les contrats à durée déterminée (CDD) conclus à compter du 1er janvier 2021 dans la fonction publique de l’État et les fonctions publiques territoriale et hospitalière. Le montant de l’indemnité de fin de contrat est fixé à 10% de la rémunération brute globale perçue par l’agent pendant la durée de son contrat, renouvellement inclus.

Baisse des frais de notaire

Les tarifs réglementés des notaires vont baisser en moyenne de 1,9%. Il s'agit par exemple des frais touchés lors d’une transaction immobilière et qui représentent entre 10% et 15% de la somme totale facturée par le notaire, le reste étant constitué principalement de taxes. Certaines prestations assurées par les notaires devaient même connaître une baisse encore plus importante, à l’image de la signature d’un Pacs qui devait passer de 192,31 euros à 84,51 euros hors taxes.

La mise en œuvre de ces baisses avait été repoussée en raison de la crise sanitaire.

Les prothèses auditives remboursées à 100%

Certaines prothèses auditives sont désormais prises en charge à 100% par l’Assurance maladie et votre complémentaire santé. Un prix d'entrée de gamme a été défini à 950 euros, soit 240 euros à la charge de la Sécu et les 710 restants pour la mutuelle. Depuis le 1er décembre 2020, il est possible de résilier son assurance santé à tout moment, passé le premier anniversaire de souscription.

Assurance habitation : économisez jusqu'à 40% grâce à notre comparateur en ligne

Santé toujours,l'homéopathie ne sera, de son côté, plus remboursée.

Un numéro pour les vélos neufs

Pour lutter contre le vol des vélos dans les grandes villes, tous les vélos neufs vendus par un commerçant à partir du 1er janvier devront être marqués d’un numéro d’identification unique inscrit dans un « fichier national unique des cycles identifiés ». Cette obligation sera étendue aux vélos d’occasion le 1er juillet 2021.

Vélo électrique : faut-il prendre une assurance en plus ?

Un indice de réparabilité pour les smartphones

Smartphones, ordinateurs portables, téléviseurs, lave-linge et tondeuses à gazon devront présenter de façon visible une note sur 10 qui évalue leur capacité à être réparé sur la base de 5 critères, rapporte Que Choisir : la documentation fournie par le fabricant ; l’aptitude du produit à être démonté ; la disponibilité des pièces détachées ; le rapport entre le prix de la pièce détachée la plus chère et le prix du produit originel ; et un dernier critère, spécifique cette fois à la catégorie du produit concerné.

Des douches à l’italienne dans le neuf

Les appartements neufs en rez-de-chaussée et les maisons individuelles neuves en lotissement ou destinées à la location doivent être équipés d’une douche à l’italienne. Cette mesure vise à rendre plus accessibles les salles de bains de ces logements aux personnes à mobilité réduite.

Le Brexit entre en vigueur

Au 1er janvier, le Royaume-Uni ne fera plus partie de l’Union européenne avec son lot de changements : statut des expatriés, droits de douane ou encore impossibilité d'acheter des actions britanniques pour un PEA ouvert en France...

Et enfin, les soldes d'hiver auront lieu cette année à partir du 20 janvier.