L'outil de correction de la déclaration d'impôts 2020 sur les revenus 2019 est en ligne depuis ce mercredi 5 août jusqu'au 15 décembre 2020. Si vous avez utilisé la déclaration automatique, ce service ne sera disponible qu'à partir du 18 août.

Vous venez de recevoir votre avis d'imposition et vous vous rendez compte qu'il y a une erreur de votre part ou de l'administration fiscale ? Depuis ce mercredi 5 août, et jusqu'au 15 décembre, il est possible de modifier en ligne sa déclaration de revenus 2019. Si vous faîtes partie des 10 millions de contribuables qui ont utilisé le dispositif de la déclaration automatique, vous pourrez la corriger à compter du 18 août.

Qui peut utiliser ce service ?

L'accès à la correction en ligne de la déclaration de revenus est réservé aux usagers qui ont déclaré leurs revenus en ligne au moyen du service dédié sur le site impôts.gouv.fr. A l'inverse, les contribuables qui ont déposé une déclaration de revenus sur papier, sont passés par un comptable ou ne l'ont pas validée ou déposée, sont exclus de ce service.

Comment faire des corrections ?

Il faut se connecter avec son numéro fiscal et son mot de passe sur son espace personnel sur le site Internet des Impôts. Une fois sur votre profil, vous retrouvez votre dernière déclaration en date et vous rectifiez les montants saisis et cochez ou décochez les cases erronées. Attention à ne pas oublier de valider les changements.

En fin de procédure, un courriel de confirmation vous est adressé. Outre le récapitulatif des modifications, ce message vous précise aussi que l'administration se réserve le droit de vous réclamer des justificatifs correspondants à votre nouvelle déclaration.

Que peut-on modifier ?

Il est possible de modifier la quasi-totalité des informations déclarées en ligne et notamment celles relatives à vos charges et aux revenus. Vous pouvez aussi corriger la rubrique relative à la contribution à l'audiovisuel public ou les éléments relatifs à l'impôt sur la fortune immobilière.

En revanche, vous ne pouvez pas modifier votre état civil, ni signaler vos changements d'adresse ou de situation de famille (mariage, pacs, divorce...). Néanmoins, ce sont des informations extrêmement importantes qui influent sur le calcul de l'impôt et qu'il faut signaler immédiatement via le service de messagerie sécurisée. Il n'est pas non plus possible de modifier vos coordonnées bancaires.

Si votre impôt diminue...

En cas de diminution du montant de votre impôt, vous recevrez un avis d'impôt corrigé avec la somme définitive à payer. Si vous avez déjà réglé votre impôt, le trop-perçu vous sera remboursé. Si ce n'est pas le cas, seul le « montant de votre impôt net » figurant sur ce nouvel avis est à régler.

Impôts : pourquoi la DGFIP vous fait un virement

Si votre impôt augmente...

En cas d'augmentation du montant de votre impôt, vous recevrez un nouvel avis d'impôt prenant en compte les corrections déclarées. Le montant définitif à payer sera précisé sur la première page et devra être réglé avant la date limite de paiement.

Quand payer les impôts ?

Si certains contribuables bénéficient d’un remboursement, d'autres n’ont pas été suffisamment prélevés en 2019, ou ont bénéficié d'une avance de réductions ou crédits d'impôt trop importante en janvier 2020. Le montant à payer sera prélevé sur leur compte à partir du 25 septembre, en une fois, s'il est inférieur ou égal à 300 euros, ou en quatre fois, s'il est supérieur à 300 euros. Dans ce dernier cas, les prélèvements interviendront le 25 septembre, le 26 octobre, le 26 novembre et le 28 décembre.