Le fisc commence ce mardi à faire des virements à destination des contribuables qui bénéficient d'un remboursement suite à la déclaration de revenus réalisée au printemps. Le virement a le libellé suivant : « REMB IMPOT REVENUS » et provient de « DGFIP FINANCES PUBLIQUES ».

Vous avez peut-être eu la bonne surprise de recevoir un virement inattendu sur votre compte bancaire ce mardi matin. Un virement avec le libellé « REMB IMPOT REVENUS » et provenant de « DGFIP FINANCES PUBLIQUES ». Profitez-en, ce n’est pas une erreur.

C’est le fisc qui vous rembourse, avec un peu d'avance sur le calendrier initial, en cas de trop-payé suite au calcul de l’impôt sur les revenus 2019, issu de votre déclaration réalisée au printemps. « C’est le cas si vos prélèvements à la source effectués en 2019 sont supérieurs au montant final de votre impôt (par exemple si vos revenus ont baissé), ou si vous avez droit à une restitution de réductions ou crédits d’impôt », explique Bercy. Si vous ne recevez rien aujourd’hui, pas de panique. Les services des impôts effectueront deux autres salves de remboursement le 24 juillet et le 7 août.

Dans le cas où vous n’avez pas communiqué de coordonnées bancaires à l’administration fiscale, le remboursement sera adressé par chèque à votre domicile dans les semaines qui viennent. « Pour faciliter vos prochains remboursements, pensez à indiquer ou modifier vos coordonnées bancaires en utilisant le service en ligne Gérer mon prélèvement à la source de votre espace particulier sur impots.gouv.fr », rappelle le fisc.

Il faudra patienter encore un petit peu pour obtenir l’avis d’impôt qui détaille le calcul de votre imposition pour cette année. Il sera mis à disposition entre fin juillet et début septembre 2020, dans votre espace en ligne ou par courrier.

Un sursis pour régler ses impôts

A l’inverse des contribuables qui bénéficient d’un remboursement, certains n’ont pas été suffisamment prélevés en 2019, ou ont bénéficié d'une avance de réductions ou crédits d'impôt trop importante en janvier 2020. Dans ce cas, le montant à payer sera prélevé sur leur compte à partir du 25 septembre, en une fois, s'il est inférieur ou égal à 300 euros, ou en quatre fois, s'il est supérieur à 300 euros. Dans ce dernier cas, les prélèvements interviendront le 25 septembre, le 26 octobre, le 26 novembre et le 28 décembre.

Lire aussi : Taxe d'habitation : pourquoi la DGFiP vous fait un virement début octobre