Près de 40% des candidats au crédit immobilier contactent un courtier. Il s'agit pour une majorité d'entre eux de trouver le meilleur taux, mais aussi de trouver une solution de crédit ou encore de gagner du temps.

39% des Français font appel à un courtier pour leur crédit immobilier selon une étude (1) Opinion Way commandée par Vousfinancer, rapporte BFMTV. C'est un point de moins qu'en 2021 (40%). Un frémissement qui serait dû au durcissement des conditions de financement instaurées par le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) concernant le taux d'endettement et la durée maximum de crédit maintenant réduite. Des règles appliquées par les banques depuis le début de l'année.

Les emprunteurs de moins de 35 ans sont les plus prompts à choisir un courtier. Ils sont 46% à choisir un professionnel dont la tâche sera de trouver les meilleures conditions de prêt. Les candidats à l'emprunt faisant partie des CSP + sont aussi plus nombreux (44%) que la moyenne à faire appel à cet interlocuteur.

10 points de gagnés en sept ans

Le recours au courtier a pris de l'ampleur depuis quelques années. En 2015, seuls 29% des Français faisaient ce choix. Deux critères peuvent expliquer cet engouement : l'arrivée de nouveaux acteurs sur le marché et des taux immo historiquement bas qui ont stimulé la demande. 1,2 million de transactions ont été comptabilisées en 2021.

Qu'est-ce qui motive les emprunteurs à se tourner vers un courtier ? 60% des sondés répondent que c'est la recherche du meilleur taux. Pour un quart, il s'agit de trouver une solution de crédit et pour un autre quart (24%) de gagner du temps.

Économisez jusqu'à 70% sur votre assurance emprunteur

Même s'il existe des solutions en ligne, 29% de ceux qui ont fait appel à un courtier ont préféré aller voir un courtier en agence et 10% en ligne (deux points de moins qu'en 2020). Même les moins de 35 ans boudent la démarche en ligne. Un tiers fait le choix de pousser la porte d'une agence contre 13% sur Internet.

Trouvez le meilleur taux immo

(1) Sondage réalisé par OpinionWay pour Vousfinancer entre le 11 le 16 février 2022 auprès d'un échantillon de 2507 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d'âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d'agglomération et de région de résidence.