psa
Plan du site Rechercher

Assurance vie : les 10 contrats les plus populaires sont-ils les plus rentables ?

Trois sacs de pièces
© Vitaliy - Fotolia.com

Un « best-seller » est-il à conseiller ? Légitime en littérature, cette question se pose d’autant plus fortement en matière de placements… Les contrats d’assurance vie les plus vendus sont rarement les plus rémunérateurs. La preuve.

Les plus gros vendeurs d’assurance vie sont - de loin - les réseaux bancaires ! Les statistiques de la Fédération française de l'assurance le confirment chaque année : les banques (ou « bancassureurs » en l’occurrence) pèsent 61% du marché de l’assurance vie, laissant les 39% restants aux assureurs traditionnels et aux mutuelles.

La domination des banques se traduit dans le top 10 des contrats les plus populaires, dans le sens du nombre d’exemplaires vendus (sur la base des données arrêtées début 2019 par La Tribune de l’assurance). Parmi ces 10 mastodontes de l’assurance vie, seuls deux (Livret Vie de la Macif et le contrat Afer) sont distribués hors d’un réseau bancaire. Côté rémunération, en revanche, hormis l’Afer, ces poids lourds peinent à se distinguer… La plupart affichent un rendement inférieur à la moyenne du marché, attendue autour de 1,40% pour l’année 2019, alors que les meilleurs fonds en euros dépassent encore les 2% de rémunération annuelle ! Pire : la plupart des contrats bancaires facturent des frais d'entrée ou sur versement proches de 4% voire 5%... La faible rémunération actuelle de ces contrats ne permet donc de retrouver sa mise initiale qu'au bout de 3 voire parfois 4 ans. Il faut donc être patient avant que l'épargne ne commence à générer des gains.

Lire à ce propos : Comment les frais sur versement rognent la rentabilité de l'assurance vie

1 – Nuances 3D (Caisse d’Epargne, CNP Assurances)

Vendu à 2,5 millions d’exemplaires (1), le contrat Nuances 3D a longtemps été la tête de gondole « grand public » de la Caisse d’Epargne. Mais l’Ecureuil a changé d’assureur en passant en 2016 de CNP à l’assureur interne au groupe, BPCE Vie, pour tout nouveau contrat souscrit. Les détenteurs de contrats Nuances 3D ne sont toutefois pas encore plus pénalisés par rapport aux souscripteurs du nouveau contrat Millevie Essentielle : tous deux rapportent 1% en 2019 (2), contre 1,35% en 2018 sur Nuances 3D.

Lancement : 2001

Fermé à la commercialisation en 2016

Frais sur versement : 5% maximum, 4% depuis juin 2014

2 – Predissime 9 (Crédit Agricole, Prédica)

Contrat phare de la banque verte depuis plus de 20 ans, Predissime 9 reste l’un des poids lourds du marché, avec plus de 2,3 millions de détenteurs. Cependant, début 2018, le Crédit Agricole a remplacé Predissime 9, dans ses brochures, par « Predissime 9 série 2 ». Finalement, les détenteurs de Predissime « série 1 » ne sont pas défavorisés par rapport aux nouveaux souscripteurs, bien au contraire : le taux servi sur le fonds en euros de Predissime 9 est de 1% en 2019 (1,40% en 2018), contre 0,85% pour le contrat « série 2 » (contre 1,25% en 2018).

Lancement : 1994

Fermé à la commercialisation en 2018

Frais sur versement : 4,50% maximum

3 – Vivaccio (La Banque Postale, CNP Assurances)

La Banque Postale a la particularité de proposer un même contrat, Vivaccio, décliné en cinq formules différentes (Initial, Essor, Vitalité, Revenus, Harmonie) selon l’âge ou les objectifs de placements. Une assurance vie « adaptable » qui a séduit près de 1,5 million d’épargnants. Le fonds en euros est le même pour toute la gamme Vivaccio : il rapporte 0,80% pour l’année 2019, en forte baisse par rapport à l’année précédente (1,30%). Comme le font désormais de nombreux assureurs, le rendement du fonds en euros peut être bonifié en cas d’investissement sur les unités de compte (UC) : jusqu’à 1,20% si plus de 40% de l’épargne est placée sur les UC.

Lancement : 2006

Frais sur versement : 3,50% maximum

4 – Multiplacements 2 (BNP Paribas Cardif)

Traditionnellement, l’assurance vie « grand public » de BNP Paribas, distribuée à un million d’exemplaires, affiche un taux légèrement plus élevé que la concurrence bancaire. Pas cette année ! Le taux de base 2019 est de 1%, cette rémunération pouvant être bonifiée jusqu’à 1,40% sous conditions (importance de l'épargne et part d'UC). Ce rendement baisse assez nettement par rapport à 2018 (1,45%-1,65%).

Lancement : 1990

Frais sur versement : 4,75% maximum

5 – Livret Vie (Macif, Mutavie)

Le contrat monosupport en euros de la Macif a un temps tutoyé le million de souscripteurs. Car Livret Vie s’est longtemps positionné comme un « ovni » de l’assurance vie : souplesse d’entrée et de sortie de l'épargne, zéro frais d’entrée… Bref, une assurance vie pouvant servir de support d’épargne de précaution ! Mais Mutavie, l’assureur vie du groupe Macif, a cessé la commercialisation de ce contrat afin de favoriser l’assurance vie multisupports Multi Vie. Livret Vie ne rapporte que 1,20% (contre 1,30% en 2018), l’assureur choisissant de favoriser le fonds en euros de Multi Vie (1,50% en 2019).

Lancement : 1987

Fermé à la commercialisation en 2018

Frais sur versement : 0%

6 – Erable (Société Générale, Sogécap)

Erable est l’entrée de gamme de la banque rouge et noire depuis près de 20 ans, même si le nom du contrat a évolué. En 2003, Erable Evolutions a pris la suite de Erable. Puis, en 2015, Erable Essentiel a remplacé Erable Evolutions. La banque s’était aussitôt engagée à ce que les titulaires d’Erable Evolutions puissent profiter des « fonctionnalités d’Erable Essentiel », qui offre des options supplémentaires lorsque l’encours du contrat passe certains seuils. Le fonds en euros d’Erable Essentiel a servi une rémunération 2019 en forte baisse : 0,90% au minimum (contre 1,33% l’an passé), un taux de base pouvant grimper jusqu’à 1,38% pour ceux qui disposent d’un « gros » contrat (plus de 76 200 euros).

Lancement : 2003

Frais sur versement : 4% maximum sur Evolutions, 3% sur Essentiel

7 – Afer (Aviva)

L’association d’épargnants Afer revendique 760 366 adhérents au 31 décembre 2019. Chaque année, la réputation de l’association fait de l’annonce du taux du contrat multisupports Afer un événement en lui-même. Contrairement aux autres « gros » contrats d’assurance vie, le fonds en euros de l’Afer affiche une performance bien supérieure à la moyenne (1,85% en 2019), même si ce contrat emblématique s’inscrit en net recul par rapport à 2018 (2,25%). En revanche, l’association a décidé de réduire ses frais sur versements, précédemment de 2%.

Lancement : 1976

Frais sur versement : 0,5% maximum sur le fonds en euros, 0% sur les UC

8 - Floriane (Crédit Agricole, Prédica)

A l’image de Predissime 9, le contrat haut de gamme Floriane a récemment cédé sa place à une nouvelle version, Floriane 2, dont le fonds en euros rapporte 1,25% pour l’année 2019. Le Crédit Agricole a choisi de ne pas communiquer le rendement servi pour 2019 sur le fonds en euros de l’ancienne version, Floriane. Tous les rendements ayant subi une érosion de 0,40 point de 2018 à 2019, ce fonds rapporte selon toute vraisemblance 1,40% (1,80% en 2018).

Lancement : 2002

Fermé à la commercialisation en 2018

Frais sur versement : 4% maximum

9 – Groupama Modulation (Groupama Gan Vie)

Contrat phare de l’assureur mutualiste depuis plus de 20 ans, Groupama Modulation est détenu par près de 550 000 épargnants. Le groupe Groupama Gan Vie a choisi très tôt, dès 2012, de différencier la rémunération du fonds en euros en fonction de la part du contrat investi en UC. Cette année, les épargnants les moins bien lotis ont découvert un rendement de 1,05% (contre 1,35% l’année précédente), et ceux qui acceptent de miser plus de la moitié de leur contrat sur les UC bénéficient d’une revalorisation annuelle de 1,85%.

Lancement : 1997

Frais sur versement : 3,5% maximum

10 - Séquoia (Société Générale, Sogécap)

Contrat plus haut de gamme qu’Erable, accessible à partir de 7 600 euros de versement initial, Séquoia est détenu par « seulement » 535 000 clients mais il joue dans la même cours que Predissime 9 concernant l’abondance de l’épargne investie. Les détenteurs de l’assurance vie Séquoia disposent de plus de 40 milliards d’euros sur ce contrat ! Un contrat dont la grille de rémunération est cette année totalement identique à celle du contrat d’entrée de gamme Erable : de 0,90% à 1,38% selon l’importance des sommes épargnées.

Lancement : 1994

Frais sur versement : 3% maximum

Des « vieux » contrats plus discrets…

Au début de l’année 2018, les contrats Cap Découverte (Crédit Agricole) et Solésio Vie (CNP, Banque Postale) figuraient dans le « top 10 » des contrats détenus par le plus grand nombre de clients. Il n’apparaissent pas dans le relevé 2019 de La Tribune de l’assurance, pourtant très exhaustif, faute d’informations communiquées par les assureurs concernés. Anciennement détenus par plus d’un demi-million d’épargnants, ces deux contrats affichaient tous deux un rendement de 1,30% sur leur fonds en euros en 2018. Le Crédit Agricole et La Banque Postale n’ont pas dévoilé les rendements servis en 2019, vraisemblablement inférieurs à 1%, respectivement à 0,90% et 0,80%.

Lire aussi : Les bonnes surprises des taux 2019 de l’assurance vie

(1) Contrairement à tous les autres contrats cités, le nombre de contrats détenus fin 2018 n’est pas disponible. Mais, selon La Tribune de l’assurance, 2,58 millions de contrats Nuances 3D étaient recensés au 31 décembre 2017.

(2) Taux nets de frais de gestion. Avant prélèvements sociaux et fiscaux.

Partager cet article :

© MoneyVox / BL / Février 2020

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox