Oscars, grands prix, trophées, labels d’excellence, etc. Chaque printemps, les palmarès se multiplient pour désigner les meilleurs contrats d’assurance-vie. A contre-courant, c'est en automne que le magazine Le Particulier décerne ses « victoires », pour la deuxième année consécutive.

L’« offre financière en unités de compte » a beau représenter le « passage obligé pour la performance à long terme », le classement le plus scruté de tout palmarès de l’assurance-vie reste celui du « compartiment phare », le fonds en euros. Tout en appuyant l’importance des unités de compte (UC), Le Particulier (1) entame ainsi son dossier « victoires » par… le palmarès des fonds en euros, basé sur les rendements 2015 !

Pour cette catégorie, le magazine a choisi de distinguer non pas les contrats mais les « gestionnaires de fonds en euros », puisque le fonds Suravenir Rendement, de l’assureur du même nom (4e du palmarès), se retrouve par exemple à l’identique chez une quinzaine de distributeurs. Pour cette deuxième édition, la notation ne change pas : elle est basée sur la performance récente, en prenant toutefois en compte l’impact des frais de versement, qui rognent une partie du capital avant qu’il ne génère un rendement. Comme l’an passé, c’est Evolution Vie, unique contrat web géré par Aviva à ce jour, qui se distingue grâce à son fonds en euros dont le rendement est resté au-dessus de 3% en 2015 (3,08% net de frais de gestion). Suravenir (4e), Generali (7e) ou encore Spirica (9e) proposent certes des fonds en euros mieux rémunérés mais il ne s’agit que de fonds secondaires, accessibles sous conditions. Le Particulier a ainsi choisi de ne baser sa notation que sur leurs fonds classiques, qui sont eux rémunérés moins de 3%.

Victoires 2016 : meilleurs gestionnaires de fonds en euros

  1. Aviva Vie, pour le contrat Evolution Vie
  2. Apicil assurances, pour les contrats Linxea Zen et Bourse Direct Vie
  3. MIF, pour les contrats Comptes Epargne Libre Avenir, Enfant et Transmissions

Lire aussi : Tous les taux 2015 des fonds euros, du plus au moins rentable

A l’image de la plupart des palmarès de l’assurance-vie, en parallèle du prix fonds en euros, Le Particulier multiplie les catégories. Une démarche à la fois adaptée à un marché très disparate, par la diversité des réseaux de distribution (banque, assurance, conseillers en gestion de patrimoine, web, etc.), mais qui peut toutefois nuire à la lisibilité du palmarès, puisque cela permet à de nombreux acteurs d’afficher une récompense similaire sur leurs documents commerciaux.

Les contrats web classés à part

Réalisée par la rédaction du magazine en partenariat avec la société d’analyse financière Quantalys, la notation des « victoires 2016 » diverge ainsi selon la catégorie. Une plus grande importance est ainsi portée à la qualité (selon la méthode statistique de Quantalys) et à la diversité des UC pour les contrats multisupports « pour initiés » que pour les contrats « grand public ». Le Particulier classe les assurances-vie dans l’une ou l’autre de ces catégories selon le nombre de supports disponibles : 1 à 20 pour la catégorie « grand public », plus de 20 pour les « diversifiés » et plus de 80 pour les « initiés ».

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 11 contrats comparés

Les « contrats internet » sont eux classés dans des catégories spécifiques. Le Particulier justifie cette séparation par l'autonomie des investisseurs web, mais souligne que ces assurances-vie « surclassent la concurrence » en termes de notation. Pour l’anecdote, les contrats web avec une offre restreinte de supports en UC étant rares, ING Direct Vie remporte un classement « internet grand public » où il ne fait face qu’à un seul autre contrat, Solid’R Vie, géré par Generali et distribué par Asac-Fapès.

Les « victoires d’or » du palmarès 2016

  • Catégorie « grand public » : Multisupport Afer (Aviva)
  • Catégorie « contrats diversifiés » : Epargne Retraite 2 Plus (Allianz)
  • Catégorie « pour initiés » : Frontière Efficiente (Apicil)
  • Catégorie contrats web « grand public » : ING Direct Vie (Generali)
  • Catégorie « contrats diversifiés » web : Mes-placements Retraite (Suravenir)
  • Catégorie « pour initiés » web : Réplique (Generali)

Lire également : Que valent palmarès, trophée, oscar et autre grand prix de l'assurance-vie ?

(1) Magazine « Le Particulier » daté d'octobre 2016 (n°1125).