Petit séisme dans le monde de l’assurance-vie en ligne. E-patrimoine, pionnier du marché avec son contrat Épargne Évolution vient d’être racheté par Patrimea. De quoi booster les ambitions du courtier.

Le pionnier baisse pavillon. E-patrimoine, qui fut le premier courtier web de Spirica avec son contrat Épargne Évolution (en 2008), vient d’être cédé au groupe Patrimea. La raison : son actionnaire principal, le cabinet lyonnais Capitis conseil, « souhaite se recentrer dans son métier de conseiller en gestion de patrimoine traditionnel », assure Nicolas Sost, cofondateur de Patrimea. « De notre côté, nous voulions renforcer notre présence sur le marché web. Épargne Évolution est un produit historique, et compétitif, qui correspond à notre stratégie de développement. » L’acheteur a d’ailleurs choisi de conserver la marque commerciale du contrat, en positionnant E-patrimoine comme filiale.

« Plus visibles sur le marché »

Résultat : Patrimea double sa taille, et atteint désormais les 2.000 clients, selon ses fondateurs. « Cela devrait nous rendre de plus en plus visibles sur le marché », espère Nicolas Sost. Au passage, Épargne Évolution a connu de profonds bouleversements. En plus de l’actif général Spirica, il propose désormais deux fonds euros dynamiques : le fonds à coussin Euroselection et le fonds immobilier Euro allocation long terme.

Le nombre d’unités de compte a explosé, « d’une trentaine à plus de 200, dont une quinzaine de SCPI ». Le tout, en conservant « un positionnement très agressif : des frais de gestion sur UC à 0,5% », détaille le courtier. « Ce contrat est désormais l’un des plus compétitifs du marché ! » En effet, son principal concurrent, Linxea Spirit, propose le même niveau de frais, mais avec un fonds euros en moins. Patrimea se montre ambitieux : l'objectif est une augmentation de 25% des clients sur le contrat en 2016.

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 10 contrats comparés

Justement, le risque n’est-il pas de cannibaliser le contrat Patrimea Netlife, lui aussi assuré par Spirica mais avec des frais plus élevés ? « C’est pour cela que nous continuerons à distinguer les deux marques », répond Nicolas Sost. « Netlife propose un fonds euro en plus : Neoeuro Garanti. Et nous réfléchissons à une offre de services justifiant un écart dans les frais de gestion. »