Les fonds en euros présents sur les contrats d’assurance-vie d’Axa rapportent 2,20% à 2,70% pour l’année 2015. Fidèle à ses habitudes depuis 2010, l'assureur incite en effet ses clients à investir sur les unités de compte pour bonifier le rendement du fonds à capital garanti.

Faut-il y voir le marqueur d’une baisse des rendements des fonds en euros plus importante que prévue ? Ou simplement un « décrochage » des rendements d’Axa ? Car cet assureur, le 3e plus gros gestionnaire d’assurance-vie en France, présente la particularité d’afficher un taux de base en ligne avec le rendement moyen du marché ces dernières années : 3% en 2011 et 2,90% en 2012, exactement comme le taux moyen communiqué par le régulateur banque-assurance (ACPR), puis 2,70% en 2013, très légèrement en-dessous de la moyenne (2,80%), et enfin 2,55% en 2014, contre 2,54% en moyenne pour l’ensemble de l’assurance-vie en euros en France selon l’ACPR.

Cette fois, le taux moyen est annoncé autour de 2,25%. Dans son communiqué diffusé ce jeudi, Axa, premier poids lourd de l'assurance-vie à se dévoiler cette année, livre un taux de base de 2,20% (1) en 2015 pour ses principaux contrats d’assurance-vie : Arpèges, Excelium, Privilège, Figures Libres, Odyssiel, Expantiel et Optial.

2,35% à 2,70% avec le bonus de rendement

Depuis 2010, l’assureur a mis en place une politique de bonus de rendement, qui permet de relever la rémunération du fonds en euros si le client respecte certaines conditions. Axa avait ainsi été le premier assureur à mettre en place cette politique. Objectif assumé de ce « Bonus Euro+ » : « compenser » l’érosion du fonds en euros, tout en incitant à la diversification. L’assureur poursuit dans cette voie et reste sur un bonus maximum d'un demi-point de rendement, comme en 2014.

Frais bancaires : jusqu'à 259 € d'économies grâce à notre comparateur

Ainsi le taux de rémunération peut atteindre 2,70% si l’encours du contrat dépasse 50.000 euros tout en étant investi à 35% en unités de compte (UC). Le bonus porte le rendement à 2,50% si la première condition est remplie mais que la proportion d’UC n’atteint que 25%. Enfin, un taux de 2,35% est servi pour l’année 2015 si le titulaire du contrat dispose de 25% d’UC sans afficher un encours de 50.000 euros. Axa affirme dans son communiqué que le « Bonus Euro+ » s'applique sur un encours de 32 milliards d’euros, pour un encours global (UC comprises) de plus de 120 milliards.

« La voie de la diversification est incontournable »

Le rendement du support en euros des Plans d’épargne retraite populaire (Perp) d’Axa passe lui de 2,85% en 2014 à 2,35% en 2015, et les taux servis sur les contrats de l’offre Axa gestion privée, Amadeo et Amadeo Excellence, se tiennent dans la fourchette 2,35%-2,70%.

« Notre conviction est qu’au-delà de la régularité de son rendement, la voie de la diversification est incontournable pour que l’assurance-vie conserve la préférence des Français pour investir sur le long terme », commente dans un communiqué Olivier Mariée, directeur des métiers et de la distribution épargne d’Axa France. Fin 2015, l’assureur a ainsi annoncé un élargissement de l’accès à la gestion sous mandat, pour inciter ses clients à investir en UC, et le lancement d’un nouveau fonds immobilier.

Lire à ce propos : Axa veut casser le réflexe fonds euros de ses clients

(1) Tous les taux cités s’entendent net de frais de gestion et avant cotisations sociales et fiscales.