La moitié des Français reconnaissent avoir des difficultés à boucler leur budget en cette rentrée 2015 selon un sondage CSA pour Empruntis (1). Une majeure partie d’entre eux prévoient de tailler dans d’autres postes de dépenses.

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 11 contrats comparés

Si la fin de l’été est synonyme de difficultés financières pour 50% de la population, ils font plus porter le chapeau aux impôts à payer (21%) qu'aux vacances coûteuses (9%) ou aux dépenses scolaires (7%).

Parmi les sondés devant composer avec un budget resserré, 88% écartent l’idée de souscrire à un crédit à la consommation. Ils préfèrent à 29% puiser dans leur épargne, Livret A ou autre, et à 59% « réduire d’autres dépenses ». Le courtier en crédit Empruntis justifie cette question sur le prêt à la consommation par un recours traditionnellement plus élevé à ce type de crédit dans les « périodes charnières » de l’année. Les mois de septembre à décembre correspondent ainsi à « une période habituelle de demande plus forte en crédit à la consommation » selon Cécile Roquelaure, directrice communication d’Empruntis.

(1) Sondage réalisée par internet du 25 au 27 août 2015 auprès d’un échantillon national représentatif de 1.008 personnes majeures.