Les Français prévoient de dépenser 415 à 495 euros en moyenne par enfant pour la rentrée scolaire. Conséquence : les parents puisent dans leurs économies pour couvrir ces frais.

En France, la rentrée scolaire au primaire devrait coûter en moyenne 415 euros par enfant selon un sondage réalisé en juillet par Ipsos pour l’Observatoire ING Direct. Les dépenses, qui couvrent les fournitures, les nouveaux vêtements et les activités extrascolaires, montent à 445 euros en moyenne pour une rentrée au collège, à 495 euros pour le lycée.

Un tiers des Français concernés fait preuve de prévoyance. L’étude révèle ainsi que 32% des parents ont épargné au cours de l’année écoulée afin de couvrir ces frais. En revanche, 30% des sondés affirment qu’ils devront piocher dans leur dernier salaire et « 23% feront appel à une part de leur épargne, qui n’était pas initialement destinée à la rentrée », précise l’Observatoire ING Direct.

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 11 contrats comparés

De nouveaux produits d’épargne ?

Interrogés sur leur souhait de recevoir ou non une aide de leur banque afin de préparer la rentrée, les parents sondés ont répondu à 44% par l’affirmative. Quel type de soutien attendent-ils ? A 23% des produits d’épargne spécifiques, adaptés aux besoins financiers du début septembre. Les autres parents se contenteraient d’informations sur la rentrée scolaire ou de services spécifiques que pourrait leur fournir leur banque, tels que l'organisation de bourses aux livres ou une aide pour les équipements sportifs.