Depuis octobre 2012, l’Autorité des marchés financiers (AMF) met à la disposition du grand public une série de guides pédagogiques, baptisée « S’informer sur… ». Les six derniers en date viennent d’être publiés et s’intéressent notamment à la garantie des titres en cas de faillite de son courtier, aux frais liés aux investissements financiers, aux SCPI ou encore au fonctionnement de l’AMF en elle-même.

Autorité publique indépendante souvent cantonnée, dans l’esprit du grand public, à son rôle de « gendarme » de la Bourse, l’AMF ne dispose pourtant pas seulement de missions de surveillance, de contrôle et de sanctions. Elle doit également informer, et éventuellement mettre en garde, les épargnants et les investisseurs particuliers contre certains écueils liés aux investissements financiers.

Pour cela, le régulateur des marchés dispose de plusieurs ressources. Un support téléphonique, AMF Epargne Info Service (1), d’abord ; un dispositif de médiation, ensuite ; un site internet enfin (2), où elle publie des mises en garde contre les produits irréguliers, des documents d’information sur les sociétés cotées en bourse, des listes des sociétés de gestion et de produits agréés et enfin des guides pédagogiques, baptisés « S’informer sur… »

Investissez dans la Bourse au meilleur prix ! 8 offres comparées

On en dénombre actuellement une vingtaine, dont six ont été tout récemment publiés. Quelles sont les questions à se poser avant d’investir dans des titres financiers ? Quels sont les frais que ma banque ou mon courtier sont en droit de me demander ? Ces titres sont-ils protégés en cas de faillite de mon courtier ? Comment fonctionnent les SCPI ? Mais aussi : à quoi sert l’AMF ? Voici un florilège des questions qui trouvent réponse dans cette dernière salve.

(1) 01.53.45.62.00

(2) www.amf-france.org