Les autorités de contrôle des marchés et du secteur financier ont alerté jeudi sur l'existence de sites de services d'investissement opérant sans bénéficier de l'agrément nécessaire, selon un communiqué qui ne mentionne toutefois aucun d'eux nommément.

L'Autorité des marchés financiers (AMF) et l'Autorité de contrôle prudentiel (ACP) disent avoir « constaté une augmentation du nombre de sites internet offrant aux investisseurs de les assister dans leurs décisions d'investissement, voire de prendre des décisions en leur nom ».

Les deux autorités rappellent, à ce sujet, que certaines des prestations proposées « sont susceptibles de constituer un service d'investissement », qui nécessite un agrément. Elles mentionnent le cas de sites offrant de passer des ordres pour le compte de leurs clients sur la base de « signaux de trading » (mouvements de marché), sans intervention des intéressés. Autre exemple, celui de sites jouant le rôle d'intermédiaire dans le passage d'ordres qui sont adressés à une société d'investissement.

Frais bancaires : jusqu'à 222 € d'économies grâce à notre comparateur

Les superviseurs alertent aussi sur le cas de sites fournissant des recommandations d'investissement « présentées comme adaptées ou fondées sur un examen de la situation propre de (l') utilisateur », ce qui va au-delà de la simple présentation générale de faits et de chiffres.