La banque en ligne propose 3 offres, de 9 à 75 euros par mois, à destination des artisans, auto-entrepreneurs ou très petites entreprises en insistant sur une double promesse : maniabilité des offres 100% digitale et expertise du réseau physique du Crédit du Nord.

La banque Crédit du Nord, filiale du groupe Société Générale avant une éventuelle fusion, avait annoncé fin 2019 l'arrivée sur le marché de sa néobanque à destination des TPE et des PME. En cette rentrée 2020, Prismea qui utilise les codes habituels des banques en ligne doublée de l'expérience client du réseau traditionnel du Crédit du Nord (conseil et expertise des 776 agences physiques) débarque après toute une série de tests jugés concluants.

« Prismea est née de notre expérience dans la banque, et des retours terrains de professionnels. Il était nécessaire de développer un modèle hybride, qui regroupe les facilités d’usages de la néobanque et les éléments de réassurance de la banque traditionnelle, pour couvrir l’ensemble des besoins d’une entreprise, quelle que soit sa taille », développent Stéphanie Biron et Dorian Cauvas, co-fondateurs de Prismea.

Compte pro : quelle banque en ligne choisir ?

La néobanque propose ainsi 3 offres, de 9 à 75 euros par mois, sans frais cachés ni commissions de mouvements et comprenant cartes physiques Mastercard, cartes virtuelles, des profils d’accès, retraits et virements SEPA à travers une application mobile disponible sur iOS et Android. La souscription se réalise en ligne et en 10 minutes. Dès novembre, Prismea proposera à ses clients l’agrégation des comptes bancaires puis par la suite, une offre de crédit instantané.

Regroupez vos crédits ! Jusqu'à -60% sur les mensualités. Réponse en 48h

Autre argument : répondre aux besoins liées à la gestion de trésorerie de ses clients. « Grâce à l’analyse des données développées en interne, l’application sera capable, début 2021, de fournir une prédiction de trésorerie et in fine un outil de construction du prévisionnel », assure Prismea dans un communiqué.