Selon France Assureurs, les montants décaissés de l'assurance vie ont excédé de 700 millions d'euros les dépôts en août. Pendant que le Livret A, dont le rendement est passé à 2%, a enregistré une collecte record.

C'est le premier mois de décollecte depuis septembre 2020. « Les mois précédents ont été des mois de développements forts », a cependant défendu lors d'une présentation à la presse Franck Le Vallois, directeur général de France Assureurs.

Dans le détail, l'ensemble des cotisations, c'est-à-dire les sommes versées, s'est établi à 8,6 milliards d'euros, soit 1,5 milliard de moins que l'an dernier à la même époque, tandis que les prestations (qui comprennent les rachats et les versements en cas de décès) se sont élevées à 9,3 milliards : c'est 1,3 milliard de plus qu'en août 2021.

Les fonds en euros moins attractifs que le Livret A

Les fonds euros, dont le capital est garanti, sont particulièrement touchés par cette désaffection avec une collecte nette à -1,8 milliard d'euros. Les fonds en euros ont vu leur rendement fondre ces dernières années, plombés par la baisse continue des taux. Et avec la revalorisation du Livret A, passé à 2% au 1er août, bon nombre de fonds euros sont devenus bien moins attractifs que ce produit d'épargne.

Comparez les meilleurs contrats d'assurance vie

Depuis le début de l'année, les fonds euros ont ainsi enregistré une décollecte de 12,4 milliards d'euros, quand les unités de compte, potentiellement plus rémunératrices mais également plus risquées, ont enregistré une collecte nette de 24,5 milliards.

Fin août, l'encours de l'assurance vie s'établissait à 1, 826 milliards d'euros, soit une baisse de 1,5% sur un an.

Investissez dans l'immobilier dès 1 000 €. Notre palmarès des meilleures SCPI

Du côté des PER , 38 300 nouveaux assurés en ont souscrit un au mois d'août auprès d'une entreprise d'assurance. Les cotisations sur un PER assurantiel s'élèvent quant à elles à 535 millions d'euros, soit une hausse de +45 % par rapport à août 2021. Dans le même temps, 10 600 assurés ont transféré d'anciens contrats vers un PER pour 321 millions d'euros sur le mois.