L'assureur CNP Assurances a annoncé mardi avoir repris plus de 20.000 contrats d'épargne distribués par la Banque Postale entre 2009 et 2019, assurés jusqu'à présent par Allianz France, pour un total de 2,1 milliards d'euros d'encours.

Le « transfert de contrats d'épargne d'Allianz France vers CNP Assurances », qui « comprend plus de 20 000 contrats d'assurance vie et de capitalisation épargne pour un encours total de 2,1 milliards d'euros » est « finalisé », annoncent les deux assureurs dans un communiqué commun.

Tous clients de La Banque postale

Les clients « concernés par le transfert, déjà clients de la Banque Postale, en ont été informés », précise le document. S'ils constituent un volume assez faible, à mettre en perspective avec les 12 millions d'assurés en épargne/retraite que revendique CNP Assurances, ces contrats constitués pour 60% en unités de compte sont vus d'un bon œil par l'acquéreur.

« Nous sommes très heureux de la finalisation de cette opération qui (...) s'inscrit dans notre transformation des encours avec des portefeuilles majoritairement investis en unités de compte », s'est félicité Stéphane Dedeyan, Directeur Général de CNP Assurances, cité dans le communiqué.

Cette opération, valorisée 32,5 millions d'euros, s'inscrit également dans le cadre du rapprochement du groupe La Banque Postale et de CNP Assurances, avec en arrière-plan la constitution d'un grand pôle financier public, un projet présenté par le ministre de l'Économie Bruno Le Maire en août 2018.

Investissez dans l'immobilier dès 1 000 €. Notre palmarès des meilleures SCPI

Allianz : une « simplification de son modèle opérationnel »

La Banque Postale détient 78,9% du capital de CNP Assurances depuis l'acquisition en décembre de la participation de 16,1% du groupe BPCE dans CNP Assurances pour 2,4 milliards d'euros.

De son côté, Allianz France avance un objectif de « simplification de son modèle opérationnel », selon son directeur de la stratégie, de l'innovation et des fusions et acquisitions Jean-Baptiste Perret Torres, interrogé par l'AFP.