Les Français ont de nouveau en mars investi plus d'argent sur leurs assurances vie qu'il n'en ont retiré, selon des données publiées lundi par la Fédération française de l'assurance.

La collecte nette a ainsi atteint un milliard d'euros, après 1,4 milliard en février et 1,9 milliard en janvier. A titre de comparaison, sur les trois premiers mois de l'année 2020, marquée par le début de la crise du Covid-19, les retraits avaient dépassé les dépôts d'argent sur les assurances vie, débouchant sur une décollecte totale de 400 millions d'euros.

« L'assurance vie poursuit sur sa dynamique de collecte nette, alors qu'en 2020 il y avait eu une tendance de décollecte en lien avec la crise sanitaire et les réseaux commerciaux qui ne pouvaient pas fonctionner à plein régime », s'est félicité auprès de l'AFP Franck Le Vallois, directeur général de la fédération.

Dans le détail, les épargnants ont versé 12,7 milliards d'euros sur leurs contrats d'assurance vie en mars, soit une hausse de 40% par rapport au même mois de 2020 et « le montant le plus élevé pour un mois de mars constaté ces dix dernières années », selon Franck Le Vallois. Les cotisations « sont également en hausse par rapport à mars 2019, de 3%, signe de la bonne tenue de l'assurance vie malgré le contexte sanitaire », souligne le lobby du secteur.

Investissez dans l'immobilier dès 1 000 €. Notre palmarès des meilleures SCPI

Poursuivant une logique désormais bien établie, la part des unités de compte (UC) dans les cotisations a grimpé jusqu'à 37% en mars, et s'est établie à 36% sur le premier trimestre contre 34% sur l'année 2020. Dans un contexte de taux bas particulièrement pénalisant, les assureurs incitent depuis de nombreux mois leurs clients à placer leurs bas de laine en « unités de compte », nom de ces placements plus risqués mais potentiellement plus rémunérateurs. Cette tendance se fait au détriment des placements en « euros », dont le capital est garanti mais au prix d'un rendement moindre, que les assureurs ont de plus en plus de mal à servir.

Voir une sélection de contrats d'assurance vie

Les sommes versées par les assureurs à leurs clients en mars ont quant à elles atteint 11,6 milliards d'euros, contre 11,3 milliards lors du même mois en 2020. Fin mars, les encours des contrats d'assurance vie atteignaient un peu plus de 1.800 milliards d'euros, en progression de 4% sur un an.