Les assureurs ont enregistré en 2011 une baisse de 3,8% leur chiffre d'affaires en assurance-vie et une croissance de 3,0% en dommage et responsabilité, selon des chiffres publiés jeudi par Insurance Europe, l'instance de représentation des assureurs européens.

Au total, les primes sont en baisse de 1%, à 1.089 milliards d'euros, contre une hausse de 4% en 2010, selon le document publié jeudi qui présente des estimations préliminaires.

En assurance-vie, les quatre plus importants marchés (Royaume-Uni, France, Allemagne et Italie) pèsent environ 70% des versements. Sans surprise, Insurance Europe estime que ce ralentissement est dû à « l'incertitude des consommateurs liée à la crise » de la zone euro.

« Il semble que les conditions économiques et financières aient amené les ménages à concentrer leurs placements dans des produits financiers de court terme, en premier lieu ceux proposés par les banques », qui sont en recherche active de dépôts, selon l'organisation Insurance Europe qui compte 34 fédérations membres incluant, outre les pays de l'Union européenne, la Turquie, la Suisse, l'Islande, la Serbie, le Liechtenstein, la Norvège et Saint-Marin.

En assurance de dommage et responsabilité, la croissance de 2011 « confirme le redressement de 2010 » et est tirée par l'assurance automobile, qui affiche une progression de 4%. Cette hausse en assurance auto est attribuable à des relèvements tarifaires ainsi qu'à des affaires nouvelles, selon Insurance Europe.

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 11 contrats comparés

L'assurance habitation a connu une croissance moindre, à 2%, similaire à celle de 2010, de même que l'assurance santé.