La collecte nette d'assurance-vie (versements moins retraits) a de nouveau été divisée par deux en mars, après un repli similaire en février, selon des chiffres publiés mardi par les deux principales fédérations d'assureurs.

Sur l'ensemble des trois premiers mois de 2011, la collecte nette est la plus faible enregistrée depuis que l'indicateur a été mis en place, en 2005. Ce fort recul de 54%, à 3,1 milliards d'euros, résulte du double effet de la baisse des versements et de la hausse des prestations (retraits effectués sur les contrats), selon les chiffres de la Fédération française des sociétés d'assurance (FFSA) et du Groupement des entreprises mutuelles d'assurance (Gema).

La collecte nette reste, malgré tout, positive

Il intervient alors que les rendements des contrats d'assurance-vie ont continué à décroître en 2010, que celui du Livret A est remonté à 2% au 1er février et qu'une réforme de la fiscalité du patrimoine est en cours. Sur le premier trimestre, les cotisations sont en baisse de 13% à 37,3 milliards d'euros. La part des contrats en euros reste dominante, avec plus de 85% des versements.

Comparatif livrets d'épargne : 10 offres comparées, jusqu'à 2% de rendement

Quant aux prestations, elles sont en hausse de 13% sur les trois premiers mois de l'année, à 26,5 milliards. Malgré le ralentissement, la collecte nette restant positive, le total des sommes placées sur des contrats d'assurance-vie atteignait, fin mars, 1.354 milliards d'euros, un record.