Plan du site Rechercher

Taxe d'habitation : mauvaise nouvelle pour les ménages les plus aisés

Taxe d'habitation
© Philippe Devanne - stock.adobe.com

Pour les 20% des foyers les plus aisés, la suppression de la taxe d'habitation pourrait être décalée après 2023, à en croire les propos d'Emmanuel Macron ce mercredi 14 juillet. 80% des ménages ne paient plus la taxe d'habitation depuis cette année.

A première vue, c'était une bonne nouvelle pour le portefeuille des ménages. Emmanuel Macron, qui se prêtait pour la première fois depuis le début de son quinquennat à l'exercice de l'interview du 14 juillet, a exclu toute augmentation d'impôts pour compenser l'explosion des dépenses publiques.

Il a en effet annoncé qu'« au moins 100 milliards d'euros » de plus seront consacrés à « la relance industrielle, écologique, locale, culturelle et éducative » pour permettre à la France de rebondir face à la crise du Covid-19. Cette nouvelle injection d'argent public interviendra dès « la rentrée » et s'ajoutera aux 460 milliards déjà engagés en mesures sectorielles et de soutien à l'économie depuis le début de l'épidémie.

Lire aussi : qui devra payer la taxe d'habitation plus longtemps que prévu ?

« Il y a une trajectoire fiscale qui a été décidée, votée par la représentation nationale, c'est celle qui sera tenue », a affirmé le chef de l'Etat, ajoutant qu'« on ne [résolvait] pas une crise comme celle-ci en augmentant les impôts ».

« Si on dit qu'on va augmenter les impôts, les gens ne consomment pas, le doute s'installe et le pays ne repart pas », a-t-il justifié. Il a cependant évoqué une « option possible » de « décaler un peu, pour les plus fortunés d'entre nous, la suppression de la taxe d'habitation ».

Alors que 80% des ménages ne paient plus la taxe d'habitation, depuis cette année, seuls les 20% des foyers fiscaux les plus aisés ( 2 500 euros nets de revenus mensuels pour un célibataire) doivent encore la régler. Pour ces derniers, l’exonération progressive devait débuter en 2021 pour une suppression définitive sur toutes les résidences principales en 2023. Le calendrier pourrait donc bien être retardé.

Voir aussi : les 3 questions posées par un report de la suppression de la taxe d'habitation

Partager cet article :

© MB avec AFP

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox
Commentaires

Pour ajouter ou interagir avec les commentaires,
vous devez être connecté à votre compte Moneyvox.

Publié le 14 juillet 2020 à 21h01 - #1Tail
  • Homme
  • 53 ans

Et bien le voilà le premier accroc aux promesses fiscales !

Trouvez-vous ce commentaire utile ?Oui3Non1
Publié le 15 juillet 2020 à 10h22 - #2Alonso77
  • Homme
  • Paris
  • 48 ans

on n'augmente pas les impôts, mais on garde la taxe d'habitation pour les 20% ... vu que c'est les mêmes qui paieront pour les 80% exonérés, ceci est plus qu'une augmentation d'impôts ... mesures populistes et anti-constitutionnelles d'un politicien en chute dans les sondages ... et c'est futé de noyer le poisson avec les 20% les plus riches que les autres... alors que 1% est plus riche que les 99% réunis! et qui ne payent plus d'ISF mais ils ont financé l'élection!

Trouvez-vous ce commentaire utile ?Oui5Non2
Publié le 15 juillet 2020 à 11h12 - #3Lutz
  • Homme
  • Casteljaloux
  • 60 ans

Un célibataire riche avec 2500€ par mois 😡🤔

Trouvez-vous ce commentaire utile ?Oui4Non0
Publié le 15 juillet 2020 à 12h27 - #4Bad sim
  • Deauville
  • 74 ans

Daccord
Envoyé

Trouvez-vous ce commentaire utile ?Oui0Non2
Publié le 17 juillet 2020 à 08h40 - #5bernardw
  • Homme
  • Budapest
  • 69 ans

Le report de la suppression totale de cette taxe doit être considérée comme un impôt nouveau. Cela s'ajoute à un autre impôt, la CRDS qui devait disparaître en 2023 et qui est prolongée d'une dizaine d'année.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?Oui2Non0
Publié le 20 juillet 2020 à 12h23 - #6nono625
  • Homme
  • France
  • 59 ans

Ouais de toute façon seuls les gens encore solvables pourront encore payer...! Droite ou gauche, vert ou blanc, un état se doit de trouver des sous. Payons payons !!!

Trouvez-vous ce commentaire utile ?Oui2Non1
Publié le 21 juillet 2020 à 08h57 - #7misaki033
  • Homme

Toujours pareil, a 2400€ de revenu elle disparaît et a2500 elle est conservé, sachant que selon les endroits pour un bien tout ce qu il y a de plus courant elle peut aller de 500 a 3000€ pour un même bien selon les communes.
Ont a débloquer des milliards d aide supplémentaire pour les plus défavorisés ( rentrée scolaire etc etc) et c est encore les mêmes qui passent a la trappe

Trouvez-vous ce commentaire utile ?Oui1Non0