De plus en plus de courtiers font état de dossiers de crédit immobilier refusés à cause du taux d'usure. MoneyVox est donc à la recherche de témoignages d'emprunteurs dont le projet aurait été bloqué par ce taux d'usure.

Aujourd'hui, selon le courtier Cafpi, 1 dossier de crédit immobilier sur 5 est bloqué par la problématique du taux d'usure. Un chiffre peu ou prou confirmé par le courtier Pretto, qui estime que sur les dossiers passés entre ses mains et financés par les banques en 2021, 60 000 ne seraient pas financés en 2022 à cause d'un dépassement du taux d'usure.

En effet, les taux de crédit immobilier remontent : « entre janvier et juillet, les taux sont passés en moyenne sur 20 ans de 1,10% à 1,80% aujourd'hui. Conséquence : la situation se complique pour les futurs emprunteurs », note ainsi Maël Bernier, porte-parole de Meilleurtaux.

Et il ne s'agit que du taux nominal : à cela, il faut ajouter les différents frais ainsi que le coût de l'assurance emprunteur : une fois fait, vous obtenez le TAEG, le taux global. C'est ce taux qui ne doit pas dépasser celui de l'usure, fixé pour les trois prochains mois à 2,57%. Une mission quasi-impossible aujourd'hui, à en croire les différents courtiers interrogés.

Vous avez un projet mais le taux d'usure vous bloque ? Racontez-nous !

- Vous avez un projet immobilier, mais votre projet de financement ne passe pas l'écueil du taux d'usure ? Pour quel type de projet demandiez-vous le prêt ? Allez-vous modifier votre projet (plus d'apport, durée d'emprunt plus longue) ? Allez-vous renoncer à votre projet ou l'avez-vous mis en pause ?

Investissez dans la Bourse au meilleur prix ! 7 offres comparées

- Êtes-vous passé par un courtier ou directement auprès de votre banque ? Après un refus de la banque, vous êtes passé par un courtier et avez trouvé une solution ?

Racontez-nous votre expérience en commentaire de cet article ou en nous envoyant un mail à l'adresse suivante : redaction@moneyvox.fr. Votre contribution sera par la suite anonymisée dans le cadre de la rédaction d'un article. Merci d'avance pour votre participation.