Les assureurs ont accumulé un véritable magot avec les bénéfices de leurs fonds en euros. Il est estimé à plus de 70 milliards d'euros par le cabinet Good Value for Money à la fin de l'année 2021. Une réserve qui pourrait bien servir à augmenter les taux 2022 des fonds en euros.

71,4 milliards d'euros : c'est le montant de la provision pour participation aux bénéfices (PPB) de l'assurance vie à la fin de l'année 2021, selon les derniers chiffres de Good Value for Money. Le niveau moyen de rendement mis en réserve passe à 4,87% fin 2021, soit 37 centimes de hausse (4,5% en 2020).

Fin juillet, dans son rapport, l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) estimait que les réserves de rendement atteignaient un total de 63 milliards d'euros pour les contrats d'assurance vie et de capitalisation. Cela représente 5,4% de l'encours total de ces contrats.

Assurance vie : ces milliards d'euros mis en réserve

Chaque année, cette PPB est alimentée par les intérêts perçus sur les obligations détenues dans les fonds en euros ou des bénéfices tirés des actions et des actifs immobiliers. Cette réserve ne peut pas être gardée indéfiniment par l'assureur, qui a l'obligation de reverser au minimum 85% de ces profits aux épargnants dans un délai de huit ans maximum.

Depuis plusieurs années, les taux de rendement des fonds en euros de l'assurance vie sont en baisse. Les taux servis sur les supports euros s'élèvent en moyenne à 1,28% en 2021. Parallèlement, les assureurs mettent chaque année de l'argent en réserve.

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 13 contrats comparés

La PPB est une réserve d'argent alimentée par la performance des fonds en euros qui n'est pas distribuée immédiatement aux assurés. Elle permet de lisser les rendements de ces fonds d'une année à l'autre, évitant aux épargnants de subir les baisses des taux des obligations d'État et d'entreprises, dont les fonds euros sont principalement constitués.

Seulement 5 assureurs concentrent 65% de la provision pour participation aux bénéfices du secteur, constituant une réserve de rendement de 6,37% les concernant fin 2021.

  • CNP Assurances (La Banque Postale) : 14,97 milliards d'euros de PPB fin 2021, soit un niveau de PPB en réserve de 6,10%.
  • Prédica (Crédit Agricole / LCL) : 13,11 milliards d'euros fin 2021, soit un niveau de PPB en réserve de 5,94%.
  • ACM Vie S.A. et S.A.M. (Crédit Mutuel Alliance Fédérale) : 6,23 milliards d'euros fin 2021, soit un niveau de PPB en réserve de 7,34%.
  • Cardif Vie (BNP Paribas) : 6,34 milliards d'euros fin 2021, soit un niveau de PPB en réserve de 6,13%.
  • Sogécap (Société Générale) : 5,14 milliards d'euros fin 2021, soit un niveau de PPB en réserve de 7,92%.

Cette année, les assureurs pourraient bien reprendre une partie de ces fonds pour augmenter les taux de rémunération des fonds euros et ne pas alimenter leurs réserves. Une méthode qui permettrait d'atteindre pour l'année 2022, un rendement brut « se situant entre 1,80% et 2% ».

Comparez les meilleurs contrats d'assurance vie