Le marché français de l'assurance vie a continué de grimper en avril avec une collecte nette de 2,2 milliards d'euros, en hausse d'environ 15% par rapport à la même période l'an dernier, selon les chiffres publiés mercredi par France Assureurs.

« L'assurance vie maintient sa dynamique de développement », s'est réjouit Franck Le Vallois, directeur général de la fédération professionnelle, à l'occasion d'une conférence téléphonique. Depuis le début de l'année, la collecte s'établit à 10,5 milliards d'euros, « un niveau pas atteint depuis plus de dix ans » sur cette période, a-t-il ajouté.

Les fonds euros en léger repli

Les cotisations en assurance vie, ou dépôts, ont atteint 12,5 milliards d'euros le mois dernier, soit 0,5 milliard d'euros de moins qu'en avril 2021. La baisse est concentrée sur les fonds en euros, tandis que les cotisations en unités de compte, plus risquées mais potentiellement plus rentables, restent stables.

Ce mouvement s'explique par l'inflation, selon Philippe Crevel, directeur du Cercle de l'épargne. « Le rendement réel des fonds euros est en territoire négatif », a-t-il relevé dans un communiqué. Philippe Crevel estime que les fonds euros « pourraient être deux fois moins rémunérés que le livret A » si le taux de ce dernier est bien relevé à l'été, ce à quoi s'attend la Banque de France.

La collecte nette progresse tout de même car les prestations, ou retraits, ont plus baissé que les cotisations : elles ont perdu 0,8 milliard d'euros par rapport à avril 2021, à 10,3 milliards. Au total, à fin avril, les encours des contrats d'assurance vie atteignent 1.847 milliard d'euros, en hausse de 1,1% sur un an.

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 13 contrats comparés

Le PER toujours dynamique

Selon France Assureurs, la dynamique de l'assurance vie est alimentée par les plans d'épargne retraite (PER), un produit lancé en 2019 dans le cadre de sa loi Pacte pour inciter les Français à investir dans l'économie afin de compléter leurs pensions de retraite, qui a gagné 122 400 assurés en avril.

L'assurance vie connaît un important succès auprès des épargnants depuis 2021, après avoir souffert en 2020 quand les Français ont préféré se tourner vers des placements refuge comme le livret A.

La Banque de France va par ailleurs engager cet été une discussion avec les acteurs de l'assurance vie, a indiqué mardi son président François Villeroy de Galhau en marge de la publication du rapport annuel de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Il estime que la rémunération de ces contrats doit être plus juste et plus transparente.

Les avantages du PER