L'assurance vie est le mastodonte français de l'épargne, du haut de ses 1 827 milliards d'euros selon la Fédération française de l'assurance. Mais, lorsque l'on affine l'analyse en s'intéressant aux trois grandes catégories de « l'épargne vie », comme le fait Facts & Figures en séparant contrats standards, patrimoniaux et de gestion privée, le portrait robot de l'épargnante ou de l'épargnant se fait bien plus précis.

Plus de 30 000 euros par assurance vie

31 901 euros, fin 2020, voici le montant moyen de l'épargne détenue sur les plus de 50 millions de contrats d'assurance vie recencés en France. Cette moyenne est tirée du baromètre annuel de l'épargne vie individuelle du cabinet Facts & Figures. Mais cette moyenne globale cache des réalités extrêmement différentes selon le type de clientèle. En effet, à la différence des autres placements réglementés en France (Livret A, plan d'épargne en actions, etc.), l'assurance vie ne fait l'objet d'aucun plafond ! Vous pouvez y placer autant d'argent que vous voulez, si vous disposez d'une épargne très confortable bien évidemment. Le seul « plafond » existant est celui de la garantie : au-delà de 70 000 euros détenus chez un assureur, vous n'êtes plus couvert en cas de faillite de ce même assureur. Mais rien n'empêche de dépasser ces 70 000 euros. Et vous pouvez aussi détenir autant de contrats différents que vous le souhaitez.

Assurance vie : puis-je épargner plus de 70 000 euros sur un même contrat ?

« Les trois univers de l’épargne standard, de l’épargne patrimoniale et de l’épargne gestion privée correspondent à des réalités bien différentes en termes de clientèle couverte, d’offres de gestions financières et de ratios moyens », explique ainsi Cyrille Chartier-Kastler, fondateur de Facts & Figures. Portrait robot de ces trois grandes familles d'épargnants.

Assurance vie « grand public » : moins de 20 000 euros

L'épargne « standard », telle que Facts & Figures nomme ces contrats d'entrée de gamme ou « grand public » de l'assurance vie, pèse près de la moitié des encours globaux de l'assurance vie. L'assurance vie « standard » correspond donc bien au marché de l'épargne « de masse ». Les montants sont évidemment moins élevés que pour les autres catégories : l'épargnant type y a déposé 1 106 euros sur l'année 2020 (contre 1 239 euros sur l'année précédente), pour une épargne moyenne de 19 424 euros par contrat.

Assurance vie patrimoniale : proche des 70 000 euros

L'assurance vie « patrimoniale » correspond aux contrats proposés par les conseillers en gestion de patrimoine, indépendants ou liés à un établissement financier. Ou au contrat « haut de gamme » (mais hors banque privée) dans une enseigne bancaire. Cette épargne patrimoniale pèse 40% des encours mais concerne un plus faible nombre de contrats que l'assurance vie grand public. Résultat : l'épargne moyenne accumulée y est de 64 783 euros par contrat fin 2020 selon Facts & Figures. Et ces clients « patrimoniaux » y ont déposé en moyenne 4 757 euros sur la seule année 2020, en baisse par rapport à 2019 (5 813 euros).

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 400 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Assurance vie en gestion privée : presque 200 000 euros

Banque privée, filiale de gestion privée d'une grande banque, réseau de gestion de fortune... Le public concerné ici est bien plus aisé que dans les deux catégories précédentes. Une poignée d'épargnants qui pèsent tout de même près de 13% des encours globaux de l'assurance vie fin 2020. La taille moyenne d'un contrat en gestion privée ? 194 464 euros fin 2020 selon Facts & Figures, et chaque détenteur de contrat y a versé en moyenne 21 206 euros sur l'année 2020, un chiffre en nette baisse par rapport à 2019 (30 829 euros).

Le cabinet distingue aussi les contrats fermés et les contrats ouverts à la commercialisation. Sur ce segment gestion privée, la distinction offre des résultats bien différents : l'encours moyen est de 185 477 euros par contrat sur les gammes ouvertes à la souscription, et de 234 456 euros sur les vieux contrats appartenant à des gammes d'assurances vie désormais fermées à la commercialisation.

Assurance vie : le comparatif des contrats en ligne