Durablement touché par les taux bas, le marché de l’assurance vie est doublement mis en difficulté, avec la crise du Covid-19. Le courtier Mes-Placements annonce une refonte complète de ses contrats.

Le 15 septembre, tous les courtiers et banques en ligne commercialisant une assurance vie gérée par Spirica vont devoir proposer une nouvelle version de leur contrat. Sont concernés, entre autres, BforBank, Linxea, Mes-Placements ou encore E-Patrimoine. Spirica assume en effet une refonte totale de ses fonds en euros, en coupant les versements sur les fonds immobiliers qui ont fait son succès, et en lançant notamment un fonds en euros « nouvelle génération » qui ne garantira que partiellement l’épargne gérée, à hauteur de 97,7% ou 98% du capital chaque année.

Lire aussi l’interview du directeur général de Spirica, Daniel Collignon : Pourquoi le séisme sur les fonds euros de Spirica va se généraliser

Mes-Placements va donc lancer Mes-Placements Liberté 2, nouvelle mouture de son contrat Spirica, sur lequel la garantie en capital du fonds Nouvelle Génération sera de 98%. Comme les autres contrats nouveaux Spirica, cette assurance vie va intégrer un fonds de type eurocroissance, baptisé Croissance Allocation Long Terme. La promesse : vous êtes assuré de retrouver au minimum 80% de l’épargne déposée, à condition de conserver ce support pendant au moins 8 ans. Le courtier annonce un rendement potentiel « de 3 à 5% » par an.

Contrat Suravenir : une gestion pilotée pour les novices

Le courtier d’épargne en ligne en profite pour annoncer qu’il va lancer un nouveau contrat avec l’assureur Suravenir, sans préciser s’il a vocation à remplacer l’actuel Mes-Placements Retraite. Cette nouvelle assurance vie gérée par la filiale du Crédit Mutuel Arkéa, Suravenir, doit permettre de proposer une gestion pilotée pour des épargnants « novices et prudents ». Les détails de ce nouveau contrat seront dévoilés « prochainement ». Il doit notamment permettre d’avoir accès à des mandats d’arbitrage thématiques : soit un « profil immobilier » (avec Primonial REIM), soit un profil axé sur les fonds répliquant un indice financier, les trackers, ou ETF (avec Active Asset Allocation), soit un « profil exclusif » faisant confiance à la société de gestion Amiral Gestion.

Contrat Generali : bientôt des services « haut de gamme »

Le courtier n’annonce en revanche pas de successeur à Mes-Placements Vie, mais de nouveaux développements de ce contrat géré par l’assureur Generali. Le courtier permet « depuis cet été » d’investir en actions (titres vifs) via Mes-Placements Vie. Et il promet une annonce « d’ici la fin de l’année 2020 » pour proposer aux épargnants des supports en unités de compte « habituellement réservés à une clientèle haut de gamme ».

Mathieu Ramadier, directeur général délégué associé, explique dans un communiqué chercher à mettre « en avant les forces de nos partenaires qui nous paraissent utiles et différenciantes pour nos clients dans ce nouveau contexte : mandat de gestion immobilier ou en ETF, nouveau type de fonds en euros, classes d’actifs innovantes, innovations technologiques de gestion, accompagnement humain renforcé et prises de risques mesurées sont au programme des mois qui viennent ».