psa
Plan du site Rechercher

Assurance-vie : CNP Patrimoine lance une garantie au bout de 4 ans de détention

Un couple de seniors dans leur banque
© JackF - Fotolia.com

Les réseaux de conseillers financiers partenaires de CNP Patrimoine vont pouvoir proposer à leurs clients une « option innovante » assurant une garantie en capital pour un contrat multisupports au terme de 4 ans de détention. Un concept ouvertement inspiré de l’euro-croissance.

La condition de 8 années de détention pour profiter de la garantie en capital, pour les fonds euro-croissance, est-elle trop contraignante ? C'est ce que l'on pourrait croire avec le lancement par CNP Patrimoine, la structure patrimoniale de CNP assurances, de Quattro Sénérité, une option permettant de garantir « 100% du capital investi » au bout de seulement 4 ans de détention.

« Dans un contexte de taux bas pénalisant notamment les fonds en euros, et des marchés toujours volatils et incertains, ce concept de multisupports structuré pourrait rapidement rencontrer sa clientèle », parie Laurent Jumelle, directeur de l’épargne patrimoniale de CNP assurances dans le communiqué d’annonce. Dans une interview à L’Argus de l’assurance, il reconnaît que ce concept « est inspiré de celui de l’euro-croissance ».

Il s'agit toutefois d'une assurance-vie multisupports classique, avec fonds en euros et supports en unités de compte (UC). Les conseillers en gestion de patrimoine partenaires peuvent proposer l’accès à 14 supports en UC sélectionnés par CNP assurances, pour un investissement réalisé entre 25% et 35% en UC, le reste étant versé sur le fonds en euros. Malgré cette part de risque, l’assureur garantit le capital au bout de 4 ans en achetant auprès d’une banque une couverture sur les unités de compte investies.

Cette garantie a un coût pour les particuliers : 0,45% de frais de gestion additionnels en moyenne. Et elle sera réservée à des contrats de 200.000 euros minimum à compter de la fin novembre, une « première version » étant déjà commercialisée depuis la fin octobre auprès des clients les plus aisés (5 millions d’euros).

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Novembre 2015

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox