La filiale assurance-vie de Crédit Agricole Assurances propose depuis le 16 octobre « Objectif programmé ». Il s'agit du premier support croissance, ou Euro-croissance, annoncé en France.

Predica, filiale assurance-vie de Crédit Agricole Assurances, est le premier assureur à lancer un support Euro-croissance, un mois après la publication au JO, le 4 septembre dernier, du décret d’application ayant ouvert la voie à la commercialisation d'assurances-vie Euro-croissance.

Ce nouveau support d’investissement offre selon le communiqué une garantie totale ou partielle du capital à une échéance déterminée par le client, allant de « 80% à 100% » pour une durée de 8 à 40 ans. « Predica propose désormais aux épargnants la possibilité de diversifier leurs placements entre le support euros, les unités de compte et le support croissance / Euro-croissance », explique ce communiqué. L'assureur estime répondre, « dans le contexte actuel de taux bas, à la nécessité de proposer aux clients qui le souhaitent de nouvelles solutions innovantes dont les perspectives de rendements sont supérieures à celle du fonds euros ».

Distribué par les caisses régionales du Crédit Agricole et de LCL, Objectif programmé est réservé, dans un premier temps, aux contrats d’assurance-vie haut de gamme des deux banques. Il s’agit des contrats Floriane et Espace Liberté 2 pour Crédit Agricole, Lionvie Rouge Corinthe, Lionvie Rouge Corinthe Série 2, Rouge Corinthe Série 3 et Acuity pour LCL.

Investissez dans l'immobilier dès 1 000 €. Notre palmarès des meilleures SCPI

« Troisième pilier de l'assurance-vie »

Créé, fin 2013, via un collectif budgétaire, le contrat en fonds diversifiés ou Euro-croissance est présenté comme le troisième pilier de l’assurance-vie, avec les supports en euros et les unités de compte. L'Euro-croissance permet aux assurés d’investir sur des actifs plus risqués, et donc a priori plus rentables, que ceux qui composent les fonds en euros. Cependant, avec l'Euro-croissance, contrairement aux fonds euros, la garantie en capital n'est assurée qu'au terme d'une détention de 8 ans minimum.