L'agence de notation Fitch Ratings a maintenu la perspective négative sous laquelle le secteur de l'assurance-vie français est placé depuis octobre 2011, en raison d'un environnement qu'elle juge difficile, dans un communiqué publié mercredi.

« Le secteur de l'assurance-vie français a encore montré des signes de détérioration en 2013, en raison d'un environnement de taux difficile et d'un portefeuille d'activités défavorable, ce qui va continuer à pénaliser la profitabilité et la solvabilité des assureurs-vie », relève Fitch Ratings.

Marges faibles sur les fonds en euros

L'agence fait notamment valoir que les marges sur les fonds en euros (qui assurent la garantie du capital) restent faibles, en raison de l'environnement actuel de taux bas.

L'amélioration des marges, avec à la clé une hausse des profits, est d'ailleurs un des critères pouvant permettre de remonter la perspective sur le secteur à stable, selon l'agence.

Regroupez vos crédits ! Jusqu'à -60% sur les mensualités. Réponse en 48h

Dans une étude séparée, Fitch Ratings a maintenu la perspective stable accordée au secteur de l'assurance non vie en France. Selon elle, une guerre des prix au cours des deux prochaines années pourrait constituer l'un des principaux risques, en faisant pression sur la profitabilité des assureurs, et entraîner une révision de la perspective à « négative ». Surtout que, souligne-t-elle, l'environnement économique actuel pousse les consommateurs à rechercher des offres à bas prix, parfois au détriment du niveau de garanties.