Dans une étude publiée jeudi, l'agence de notation Moody's maintient une perspective négative sur le secteur de l'assurance-vie en France et une perspective stable pour celui de l'assurance de dommage.

Pour l'agence, l'assurance-vie va rester « en mode croissance nulle » et les acteurs du secteur seront empêchés de développer des sources alternatives de revenus du fait de conditions défavorables. Moody's s'inquiète aussi d'une nouvelle mise à contribution éventuelle des assureurs pour redresser les finances publiques, à l'image de la taxation de la réserve de capitalisation (réserve qui permet de lisser les rendements des placements) intégrée à la loi de finances 2013.

L'agence s'interroge également sur les appels du gouvernement aux assureurs pour soutenir les initiatives favorables à la croissance. Le gouvernement souhaite notamment inciter les assureurs-vie à renforcer leurs investissements dans l'immobilier et favoriser ainsi la construction de logements neufs.

Quant à l'assurance dommage, Moody's s'attend à ce que les groupes continuent à faire preuve de discipline tarifaire. Ils devraient notamment augmenter leurs tarifs pour faire face à l'augmentation de la charge des sinistres, prévoit l'agence.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 350 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Pour autant, leur capacité bénéficiaire devrait être handicapée par le contexte économique dégradé qui pèse sur la capacité d'assurance des particuliers et des entreprises, selon Moody's.