Selon le directeur général de Groupama, le doublement du plafond du Livret A pourrait détourner 30 à 40 milliards d'euros de l'assurance-vie. Thierry Martel s'inquiète pour le financement des entreprises.

« On parle de 30-40 milliards d'euros qui potentiellement pourraient se déplacer de l'assurance-vie vers le Livret A », a expliqué Thierry Martel sur Radio Classique. Le DG de Groupama a néanmoins reconnu que « sur un encours d'assurance-vie qui est de 1.300-1.400 milliards d'euros, on est sur des sommes raisonnables ».

« Ce qui m'inquiète davantage, c'est à quoi ces 30 ou 40 milliards d'euros seront-il destinés ? Alors qu'aujourd'hui, il y a une vraie priorité sur le financement des PME, sur le financement des entreprises, on détourne une partie de l'épargne de l'investissement productif », a-t-il poursuivi.

Logements sociaux et PME

Le gouvernement a confirmé la semaine dernière le doublement à venir du plafond du Livret A, le produit d'épargne le plus répandu en France, qui passerait de 15.300 à 30.600 euros. La manne est censée permettre la construction de davantage de logements sociaux, mais aussi d'aider au financement des PME, a indiqué le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault.

Comparatif livrets d'épargne : 10 offres comparées, jusqu'à 2% de rendement

Le chef du gouvernement répondait ainsi aux critiques des représentants du secteur bancaire, qui avaient pointé du doigt des risques pour le financement de l'économie en cas de réalisation de cette promesse de campagne du président François Hollande.