1.772 euros : voici le salaire net mensuel médian des Français en 2013 selon l’Insee. 50% des salariés du privé et des entreprises publiques gagnent donc plus, et l’autre moitié moins.

Dans son étude publiée hier, l’Insee livre aussi des données par décile, c’est-à-dire par dixième de la population. 10% des salariés gagnent ainsi moins de 1.200 euros par mois en équivalent temps plein. A l’autre extrémité, 10% des Français ont plus de 3.544 euros sur leur bulletin de paie.

Boosté par ces gros revenus, le salaire net moyen est lui de 2.202 euros en 2013. Ce salaire moyen va de 1.612 euros chez les employés, et 1.686 euros chez les ouvriers, à 2.254 euros dans les professions intermédiaires ou 4.072 euros chez les cadres.

L’écart hommes-femmes se résorbe doucement

Les moyennes font apparaître une différence encore notable entre hommes et femmes : en équivalent temps plein, le salaire moyen des femmes reste en-dessous de 2.000 euros, à 1.934 euros en 2013, quand celui des hommes grimpe en moyenne à 2.389 euros. L’institut souligne toutefois que cet écart se résorbe petit à petit : en euros constants, c’est-à-dire en tenant compte de l’inflation, le salaire moyen des femmes reste inchangé et celui des hommes baisse légèrement (-0,4%).

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Si le salaire net moyen a été légèrement rogné en 2013, en prenant l’inflation en compte, cette évolution est avant tout due aux changements d’entreprise. Ainsi, les salariés qui sont restés en place, sans faire évoluer leur durée de travail, ont vu leur rémunération moyenne grimper de 1,3% en euros constants, de 2012 à 2013. Et 56% des personnes ayant obtenu une augmentation ont vu leur paie monter plus vite que l’inflation, qui était de 0,9% en 2013.