Un lecteur de MoneyVox s'étonne de ne pas pouvoir diminuer la prime annuelle de son assurance habitation car il estime que ses biens ont peu de valeur. Mais ce n'est pas si simple, explique son assureur.

Question de Pinocchio, le 9 février 2021

« Lorsque pour tenter de diminuer la prime annuelle de mon assurance habitation, je demande à la compagnie d'abaisser la valeur de bijoux retenue (7 000 euros) car je ne la possède pas, je me heurte à un mur. »

Ce lecteur assidu de MoneyVox nous a demandé dans quelle mesure il pouvait diminuer le montant de la prime de son assurance habitation. En effet, comme il ne possède pas de bijoux, il paie pour une garantie qui ne lui sert à rien.

Interrogé sur ce point précis d'un contrat et sur la possibilité de moduler à la baisse, la Macif nous a répondu ceci : « Le contrat Habitation Macif est une assurance multirisque qui couvre l’habitation et le mobilier dans l’habitation (à hauteur du capital souscrit). Les bijoux et objets de valeur sont des objets mobiliers, les montants indiqués les concernant ne sont qu’une limite d’indemnisation en cas de vol (7 000 euros dans notre cas). Le contrat prévoit un premier niveau de garantie de base pour l’ensemble de ses sociétaires, tant pour le mobilier que les bijoux et objets de valeur. » En résumé, notre lecteur ne peut peut exclure cette protection de son contrat pour la payer moins cher. C'est un socle de protection commun à tous les clients de la Macif.

A l'inverse, il est possible de moduler la valeur de garantie de ses biens à la hausse : « Dans le cas où ces montants sont insuffisants, le contrat permet au sociétaire d’augmenter la valeur des biens couverts, par un système de tranches de capitaux qui s’adapte aux besoins spécifiques. »

Mais cette pratique est-elle uniforme parmi les assureurs ? Pour en avoir le cœur net, MoneyVox a sollicité le courtier AcommeAssure sur le sujet. Lorsque l'on balaye le spectre du marché de l'assurance habitation, « il existe une multitude de possibilités. Certaines compagnies ont des paliers fixes, d'autres s'adaptent au plus près de la réalité du logement assuré. Concernant les biens précieux, il est possible de ne rien souscrire ou, selon le produit, souscrire un capital fixe (entre 6 000 et 24 000 euros) ou en pourcentage de la valeur des biens mobiliers (de 10 à 30%). »

Assurance auto : économisez jusqu'à 340 € grâce à notre comparateur en ligne

Ne pas hésiter donc à comparer les différentes offres du marché pour trouver une formule peut-être plus adaptée. Bien qu'un contrat d'assurance multirisque habitation coûte 255 euros par an, en moyenne, selon la Fédération française de l'assurance, il est souvent possible de faire des économies.

A savoir en période de crise sanitaire et de télétravail, la couverture des biens professionnels se trouvant dans l’habitation est le plus souvent optionnelle. Les véhicules motorisés sont eux toujours exclus, puisqu’ils doivent faire l’objet d’une couverture spécifique (assurance auto ou moto).

Avant de conclure, sachez que si contrairement à notre lecteur, vous avez chez vous des objets de valeur (bijoux, montres, tableaux, collection numismatique, etc.), mieux vaut faire une déclaration spécifique à l’assureur afin d'assurer une meilleure prise en charge en cas de vol ou de dommages. Ce sera l'occasion de voir si le plafond prévu par votre contrat est suffisant ou pas.

Consulter le comparateur d'assurance habitation de notre partenaire

Vous pouvez poser une question à la rédaction

Une question sur l'argent, la consommation ou vos finances vous vient à l'esprit ? Que cette question soit « naïve » ou « experte », n'hésitez d'ailleurs pas à l'envoyer à la rédaction de MoneyVox via notre formulaire « Questions de lecteurs ».