L'assureur mutualiste Macif a dévoilé ce 25 mars son plan stratégique 2021-2023 qui vise à renforcer son image de marque pour conquérir de nouveaux clients et devenir, dans le cadre du groupe Aéma, le champion du monde mutualiste français, devant ses grands concurrents Vyv et Covéa.

Ce 25 mars, la Macif a détaillé en conférence de presse son plan stratégique pour les trois ans à venir, intitulé « Ma (P)référence ». Pendant plus d'une heure, les principaux dirigeants de l'assureur mutualiste - Philippe Perrault, son président, Jean-Philippe Dogneton, son directeur général, Mira Le Lay, sa directrice stratégie et performance et Nicolas Bouffard, son directeur général délégué - se sont succédés pour dresser la feuille de route du groupe dans les mois à venir.

Parmi ses priorités, la Macif ambitionne de devenir « le numéro 1 de la relation client », en simplifiant sa distribution pour la rendre plus efficace et en refondant son système d'information. Tous les sociétaires devront pouvoir utiliser un site, une application ou un numéro d'appel unique. Pour atteindre cet objectif, la Macif va mettre 450 millions d'euros sur la table, contre 500 millions dans le précédent plan 2016-2020, et vise une production brute de plus de 2 millions de contrats chaque année.

Cette vigueur commerciale doit permettre à la Macif de compter, d'ici fin 2023, 5,75 millions de sociétaires, contre 5,5 millions actuellement, soit +4% en 3 ans. Aéma, le groupe né en janvier du rapprochement de la Macif et d'Aésio, vise à devenir le « leader » du monde mutualiste. En 2020, la Macif a indiqué avoir gagné 91 000 nouveaux sociétaires nets et réalisé 150 000 contrats nets en assurance de biens et 35 000 en santé.

Renforcement des dispositifs de prévention

Misant sur la prévention des risques, la Macif souhaite aussi informer un nombre croissant d'assurés dans le cadre, notamment, de ses actions mutualistes et cafés mutualistes. Ces temps d'échange servent à sensibiliser les sociétaires sur la gestion budgétaire, l'épargne, la prévention autoroutière ou encore le manger sainement. Le plan stratégique prévoit d'augmenter de 10% par an ces actions mutualistes afin de compter 325 000 participants en 2023.

Assurance habitation : économisez jusqu'à 40% grâce à notre comparateur en ligne

L'assureur prévoit en outre de recruter 1 000 nouveaux salariés en 2021, dont 200 jeunes en alternance, sur les 10 000 que compte aujourd'hui l'entité.

Concernant la solvabilité, actuellement à 220%, la Macif se donne un objectif de 200%. Ce recul de la solvabilité s'explique par l'intégration d'Aviva France, pour lequel Aéma est entré en février en négociations exclusives avec sa maison mère britannique. Aéma a fait une offre de rachat à 3,2 milliards d'euros.

Lire aussi : Rachat d'Aviva France : déjà un premier changement pour les clients