Le marché français de l'assurance vie a enregistré une collecte nette positive de 2,3 milliards d'euros en novembre, selon des chiffres provisoires publiés jeudi par la Fédération française de l'assurance (FFA).

La collecte nette dépasse ainsi le seuil des 2 milliards d'euros pour le deuxième mois d'affilée, « séquence inédite depuis plus de deux ans », précise la FFA.

Avec un montant de 12,4 milliards d'euros, les cotisations en assurance vie, ou dépôts, atteignent « un niveau jamais observé » par le passé pour un mois de novembre, a assuré Franck Le Vallois, directeur général de la FFA, lors d'une présentation à la presse. Le précédent record de 12 milliards avait été enregistré en novembre 2006.

En parallèle, le montant des prestations, ou retraits, pour le mois de novembre demeure « globalement stable », à 10,1 milliards d'euros, « que ce soit en comparaison du mois de novembre 2020 ou 2019 ».

Les cotisations en unités de compte (UC), qui offrent un rendement potentiellement supérieur aux fonds en euros en échange d'une prise de risque, « demeurent à un niveau élevé en novembre, à 4,9 milliards d'euros », selon la FFA.

« Là aussi, les chiffres sont inédits pour un mois de novembre », commente Franck Le Vallois.

Au début de l'épidémie de Covid-19, et jusqu'à assez récemment, l'assurance vie avait particulièrement souffert au profit du Livret A, les Français préférant disposer d'une épargne rapidement disponible.

Sur les 11 premiers mois de l'année, la collecte nette s'élève à environ 12 milliards. « C'est évidemment une dynamique commerciale très forte », salue le directeur général de la FFA, loin des difficultés de 2020, année qui s'était soldée par une décollecte de 6,5 milliards d'euros.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 500 € grâce à notre comparatif des assurances vie

L'assurance vie regagne ainsi en popularité, avec 18 millions de détenteurs de contrats et 38 millions de bénéficiaires.

Franck Le Vallois souligne par ailleurs un « nombre record de souscription de plan d'épargne retraite » (PER) avec 130.000 nouvelles souscriptions, soit une hausse de 69% par rapport au mois de novembre 2020. Il n'y avait jamais eu autant de souscriptions nouvelles sur un mois depuis le lancement de ces plans, introduits par la loi Pacte en 2019.

Les PER comptaient ainsi fin novembre 2,5 millions d'assurés pour un encours de 27,1 milliards d'euros.