Vous possédez une assurance vie avec des fonds en unités de compte ? Ces fonds ont de grandes chances d’être gérés par une filiale de votre assureur, comme le montre une étude de l’Autorité des marchés financiers. Et ce n'est pas une bonne nouvelle pour vous.

Les assureurs vendent des fonds « maison ». Certes, cette affirmation n’a rien d’une surprise. Mais, cette fois, le constat vient d’une étude publiée par l’Autorité des marchés financiers (AMF), qui s’est notamment penchée sur les « liens entre l’assureur et la société de gestion » (1).

D’un côté, l’assureur qui gère votre fonds en euros et votre contrat d’assurance vie, de l’autre les sociétés de gestion qui gèrent les supports en unités de compte (UC) proposés en complément du fonds en euros. Ces mêmes supports en UC que les épargnants sont actuellement incités à acheter : les fonds en UC sont plus risqués que le traditionnel fonds en euros mais permettent d’espérer un meilleur rendement.

Problème : les fonds en UC proposés par votre assureur sont rarement le fruit d’une sélection drastique… L’AMF a ainsi étudié un large panel de fonds français présents au portefeuille des assureurs français, lesquels représentent près des trois quarts des UC de l’assurance vie. Résultat : « Les supports des UC proposés aux assurés sont essentiellement des fonds gérés par une société de gestion affiliée au groupe. Réciproquement, les gérants s’occupent presque exclusivement des UC de sociétés d’assurances appartenant au même groupe. »

L’AMF lie les chiffres à la parole, en élargissant son analyse à l’ensemble des fonds d’investissement au portefeuille des assureurs. Exemple : ce groupe (tous les acteurs sont anonymisés) dont 93% des fonds investis par son biais sont gérés par une ou des filiale(s). Ou cet autre groupe dont 91% des encours au portefeuille des sociétés de gestion filiales correspondent à l’épargne confiée par les clients de l’assureur « maison-mère » du groupe.

Assurance vie : la gestion pilotée vaut-elle le coût ?

Ce constat n’a rien de surprenant. Banques et assureurs assument ce lien, en proposant des UC où le nom de leur filiale (par exemple La Banque Postale Asset Management, Aviva Investors France ou encore BNP Paribas Asset Management) apparaît en toutes lettres. L’AMF rappelle même que « certains grands groupes d’assurance ont créé spécifiquement des filiales de gestion d’actifs pour gérer les actifs du groupe ».

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 400 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Logique ? Pas étonnant, certes. Problématique ? Oui, du point de vue des économistes de l’AMF auteurs de l’étude : « Ce lien très fort entre les assureurs et leur société de gestion pose la question de la gestion des conflits d'intérêt. » Les auteurs s'arrêtent à cette conclusion pour cette fois, non sans oublier de préciser que ce constat leur permettra - bientôt - de pointer les éventuels effets pervers de cette proximité sur la « tarification » des UC ou sur les « outils de gestion » proposés aux épargnants... A suivre.

Voir le comparatif d’une sélection de contrats à frais réduits

(1) Identification des fonds distribués via l’assurance vie ou supports de placement des assureurs : nouvelles données mobilisées et première analyse en termes d’outils de gestion de liquidité, 10 juin 2021, Natacha Mosson et Pierre-Emmanuel Darpeix.