psa
Plan du site Rechercher

Assurance-vie : la gestion sous mandat stagne à 14 milliards d'euros

Un avion et des pièces d'euro
© nicole1991 - Fotolia.com

Après l’envolée, de 2011 à 2014, la stabilisation. L’AMF a publié les statistiques 2016 des mandats d’arbitrage en unités de compte : l’encours reste figé autour de 14 milliards d’euros depuis 2014, mais ce segment du marché reste sur la pente ascendante selon l’AMF.

« En dépit d’un léger repli, il faut noter que depuis 2011 les encours liés à cette activité ont progressé de 112,4%, soit 7,5 milliards d’euros de plus gérés, témoignant ainsi de l’attractivité de l’assurance-vie dans un contexte de taux d’intérêt historiquement bas. » L’Autorité des marchés financiers (AMF), qui publie ce mardi les encours fin 2016 des sociétés de gestion d’actifs, choisit la lecture positive des statistiques relatives à la gestion sous mandat de l’assurance-vie.

Pourtant, l’encours est en léger repli pour la première fois depuis que l’AMF tient ces statistiques : il est passé de 14,3 milliards d’euros fin 2015 à 14,2 milliards d’euros à la fin 2016. L’AMF n’indique pas la raison de ce léger recul de l’encours des mandats d’arbitrage en unités de compte (UC) : il ne s’agit en effet pas nécessairement d’un repli de la collecte, puisque les marchés financiers très instables en 2016 ont aussi pu influer sur l’évolution de l’encours en gestion.

La gestion pilotée minoritaire à l’échelle de l’assurance-vie

Le recul de l’année 2016 peut donc être relativisé mais les données de l’AMF confirment tout de même que ce marché stagne depuis 2014 : l’encours a plus que doublé de 2011 (6,7 milliards d’euros) à 2014 (13,9 milliards d’euros) avant de se stabiliser. En revanche, la part des sociétés de gestion étudiées par l’AMF et exerçant sur le marché de la gestion pilotée en assurance-vie a légèrement remonté, de 18,1% à 19,2%.

A l’échelle de l’ensemble du marché de l’assurance-vie, la gestion sous mandat reste toutefois très minoritaire. Selon les données de la Fédération française de l’assurance, les encours de l’assurance-vie culminaient à 1 591 milliards d’euros fin 2016, pour 304 milliards d’euros d’unités de compte. Les mandats d’arbitrage représenteraient donc moins de 5% des encours placés sur les supports en unités de compte.

La domination des filiales de groupes bancaires

Le marché de la gestion sous mandat en assurance-vie est pour l’heure dominé par les sociétés filiales de groupes bancaires : elles pèsent 10 milliards d’euros d’encours, soit plus de 70% des mandats d’arbitrages en UC. En parallèle, de bien plus nombreuses « sociétés de gestion entrepreneuriales », indépendantes de groupes bancaires, voient leurs parts de marché progresser : de 23% fin 2015, elles pèsent désormais près de 25% des encours.

Lire aussi : La gestion pilotée désormais accessible à tous

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Septembre 2017

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox