De 2012 à 2014, l’assureur mutualiste GMF a maintenu le taux de rémunération à 3,05% des fonds en euros présents sur tous ses contrats, malgré la tendance baissière du marché de l’assurance-vie en euros. Une exception qui a pris fin : le rendement des fonds en euros de GMF a finalement été revu à la baisse pour l’année 2015, à 2,80%.

L’assureur mutualiste a mis en ligne dès le début de l’année 2016 le rendement servi au titre de l’année 2015 sur son contrat monosupport en euros Altinéo : 2,80% net de frais de gestion et avant cotisations sociales et fiscales. Après trois années consécutives à 3,05%, GMF se résout donc à abaisser son taux de rémunération sous la barre symbolique des 3%.

Traditionnellement, cet assureur mutualiste sert le même rendement sur l’ensemble de ses contrats : les assurances-vie monosupport Altinéo et Compte Libre Croissance, et les fonds en euros présents sur les contrats multisupports Multéo et Certigo. Lundi, GMF n’avait pas encore confirmé le taux de 2,80% pour les supports autres qu’Altinéo, renvoyant alors à la publication d’un communiqué de presse prévu pour le 6 janvier. Ce communiqué a donc confirmé le taux de 2,80% pour « l’ensemble des contrats » et « la totalité des encours gérés ».

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 500 € grâce à notre comparatif des assurances vie

« Une politique de gestion prudente »

Dans ce même communiqué, GMF Vie, qui gère 18,6 milliards d’euros d’encours pour « plus de 850.000 sociétaires et clients », affirme « mener une politique de gestion prudente afin de garantir sa solidité financière et de préserver durablement les intérêts des épargnants qui lui font confiance ». La provision pour participation aux bénéfices (PPB), qui permet de lisser les rendements dans le temps, a ainsi été dotée à nouveau pour représenter « 5% des encours, contre 3,7% fin 2014 ».

Mise à jour (mercredi 6 janvier) - Ajout de la confirmation du taux à 2,80% suite à la diffusion du communiqué de presse.