Selon le délégué général de la Fédération française des sociétés d'assurance (FFSA), Jean-François Lequoy, le doublement du plafond du Livret A pourrait entraîner le transfert d'une « bonne vingtaine de milliards d'euros » provenant de l'assurance-vie.

Le président de la FFSA, Bernard Spitz, a précisé en préambule qu'il était « difficile » de faire des prévisions « tant qu'on n'a pas les modalités » de mise en œuvre de la réforme, en particulier son calendrier d'application, Le gouvernement a simplement réaffirmé lundi sa volonté de porter, « à terme », le plafond du livret préféré des Français de 15.300 euros actuellement à 30.600 euros.

Ces réserves faites, la FFSA estime que la réforme engendrerait une dizaine de milliards d'euros de transfert des contrats d'assurance-vie vers le Livret A la première année et « une bonne vingtaine de milliards d'euros au total », a expliqué Jean-François Lequoy. Ce déplacement s'inscrirait dans un mouvement plus global, intégrant notamment d'autres produits d'épargne, qui apporterait, au total, entre 30 et 60 milliards d'euros de plus au Livret A.

Investissez dans l'immobilier dès 1 000 €. Notre palmarès des meilleures SCPI

Plusieurs estimations ont déjà été produites sur le sujet. Les transferts atteindraient globalement 40 à 60 milliards d'euros selon le cabinet Roland Berger. En début d'année, le cabinet Sia Conseil avait évoqué une fourchette de 40 à 65 milliards d'épargne redirigée vers le Livret A.