Près de 55% des ménages français interrogés par l’Insee pensent que c’est « le bon moment » pour mettre de l’argent de côté. Et une majorité de Français ont actuellement les moyens d’épargner.

Investissez dans l'immobilier dès 1 000 €. Notre palmarès des meilleures SCPI

L’indicateur de confiance des ménages (1) reste stable depuis plusieurs mois, selon le baromètre mensuel publié de mardi. Mais l’Insee relève une « nette amélioration », en mai, des indicateurs portant sur l’épargne. « Le solde d’opinion des ménages (…) se situe désormais au-dessus de sa moyenne de long terme », calculée sur une trentaine d’années. Ce solde reste négatif mais remonte ainsi de -9 à -3.

Le solde de la capacité d’épargne actuelle gagne lui un point pour se situer à +10 : autrement dit, les Français affirmant être actuellement en capacité de mettre de l’argent de côté sont plus nombreux que ceux qui n’y parviennent pas. Par ailleurs, « la part des ménages estimant qu’il est opportun d’épargner augmente sensiblement », de +4 à +9. Ce qui signifie que près de 55% des ménages sondés estiment que c’est le « bon moment » pour soigner leur bas de laine.

(1) Baromètre mensuel de l’Insee basé sur un panel de 2 000 foyers interrogés sur une série de onze questions. Chaque question permet d’établir un solde d’opinion. L’indicateur général prend en compte tous ces soldes d’opinion.