Face à la hausse des coûts de l'énergie, 77% des collectivités français ont pris la décision d'augmenter la taxe d'enlèvement des ordures ménagères en 2022. La hausse sera de plus de 5% dans l'ensemble de ces collectivités, et même de plus de 10% dans la moitié d'entre elles.

C'est une mauvaise nouvelle pour le pouvoir d'achat des Français. La taxe d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM) va augmenter de plus de 5% dans 77% des collectivités de l'Hexagone, selon les chiffres dévoilés par l'association spécialisée Amorce. Dans la moitié des territoires concernés, l'augmentation va même dépasser 10%, rapporte RMC-BFMTV.

En préparant le budget pour l'année à venir, les collectivités locales se sont en effet rendu compte de l'augmentation de certains coûts, notamment due à la guerre menée en Ukraine par la Russie. L'invasion par la Russie a eu pour conséquence de faire augmenter, entre autres, les prix de l'énergie en Europe.

Des hausses de taxe dans tous les sens

Dans la collecte des déchets, l'énergie est en effet nécessaire pour la circulation des camions et le fonctionnement des usines de traitement. Autre facteur à prendre en compte dans cette décision d'augmenter la taxe : l'augmentation de la taxe sur les activités polluantes décidée par le gouvernement. Cette taxe, payée par les collectivités, est passée en trois ans de 25 à 54 euros la tonne.

Ainsi, le portefeuille des Français va être directement impacté par ces activités de nettoyage et de traitement des déchets. À titre d'exemple, la TEOM va augmenter de 2,66 euros par mois (soit près de 32 euros par an) au sein de la communauté d'agglomération de Carpentras, dans le Vaucluse.

Investissez dans la Bourse au meilleur prix ! 7 offres comparées

Pour rappel, la TEOM est payée chaque année en même temps que la taxe foncière. Son montant est indiqué sur l'avis d'imposition que vous recevez au cours du dernier trimestre de l'année.

Taxe foncière : ces villes qui font le choix d'une augmentation supérieure à 10% en 2022