Vous vous êtes abonné pour la première fois à un titre de presse en 2021 ? Voici comment réclamer ce tout nouveau crédit d'impôt, qui vous permet de rembourser 30% de ce « premier abonnement ».

Le « quoi qu'il en coûte », version presse d'information : en pleine crise sanitaire, peu après le premier confinement, le gouvernement a proposé un crédit d'impôt incitant les « ménages les moins aisés » à s'abonner à un titre de presse. La mesure a finalement évolué au Parlement pour devenir un crédit d'impôt valable une seule fois, par foyer, sur une période allant du 9 mai 2021 au 31 décembre 2022. Montant : 30% de l'abonnement annuel.

C'est via la déclaration 2022, accessible depuis jeudi sur impots.gouv.fr, que vous pouvez réclamer ce crédit d'impôt. A la rubrique réductions et crédits d'impôt, cherchez la case 7PA, « premier abonnement à la presse d'information politique et générale ».

A qui ce crédit d'impôt est-il destiné ?

L'administration fiscale est sans ambiguïté : « Seules les sommes versées au titre d'un premier abonnement éligible sont susceptibles d'ouvrir droit au bénéfice du crédit d'impôt. La condition relative au premier abonnement s'analyse au niveau du foyer auquel appartient la personne qui souscrit l'abonnement. » Dans les textes, il n'est donc pas question d'en profiter pour un abonnement qui court depuis de nombreuses années...

Important : pour cette déclaration, seuls sont pris en comptes les versements effectués en 2021 à partir du 9 mai. Sont éligibles les abonnements d'une durée minimale de 12 mois à un quotidien, un hebdo, un mensuel ou au maximum un magazine à périodicité trimestrielle, ou un « service de presse en ligne d'information politique et générale ».

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Quels justificatifs faut-il garder ?

Pour prouver l'abonnement, le titre de presse doit vous fournir un reçu (n°2041-RP, cerfa n°16153*01, disponible sur impots.gouv.fr) que vous conserverez en cas de contrôle.

A savoir : pour cette déclaration 2022, ce crédit d'impôt n'est pas soumis à des conditions de revenus. En revanche, le crédit d'impôt à réclamer en 2023 sur les abonnements souscrits en 2022 sera soumis à conditions de ressources (pas plus de 24 000 euros de RFR pour une part de quotient familial).

Impôts : les 5 nouveautés de la déclaration 2022

Déclaration en ligne suspendue le week-end du 9 et 10 avril

Dernière minute. Attention, suite à des problèmes techniques, la DGFiP a annoncé vendredi 8 avril à midi la suspension temporaire de la déclaration en ligne, et ce « au moins pour le week-end », suite à des erreurs de pré-remplissage des déclarations.

Plus d'infos : L'accès à la déclaration en ligne des revenus 2021 suspendu ce week-end !