Jackpot ? Erreur du fisc en votre faveur ? Oh que non ! Ce virement intitulé « remb impôt revenus » n'est autre qu'un remboursement du Trésor public en votre faveur... et auquel vous avez bel et bien droit. C'est soit le trop-payé de l'impôt sur le revenu qui vous est restitué, soit le versement final de vos crédits d'impôt.

Quelques millions de contribuables ont une bonne surprise ce mardi 20 juillet : un virement qui rebooste le portefeuille en plein cœur d'une période estivale toujours propice aux dépenses. Libellé : « REMB IMPOT REVENUS ». L'expéditeur : « DGFIP FINANCES PUBLIQUES ». Rassurez-vous : ce virement n'a rien d'une erreur que vous devrez ensuite rembourser ! C'est bel et bien la Direction générale des finances publiques (DGFiP) qui vous restitue votre dû.

Pourquoi vous ? Car la DGFiP vous doit de l'argent suite à votre récente déclaration de revenus 2020. Et cela s'explique par deux cas de figure. Le premier : « vous avez droit à une restitution de réductions ou crédits d’impôt pour certaines dépenses effectuées en 2020 » (dons, dépenses d’emploi à domicile, garde d’enfants, investissements locatifs...), comme l'explique Bercy dans un communiqué. Si ce premier cas correspond à votre situation fiscale, la DGFiP vous a peut-être déjà versé une « avance » sur ces avantages fiscaux en janvier dernier. Mais cette avance ne portait que sur 60% des crédits et réductions : vous recevez désormais les 40% restants, le fisc ayant affiné le calcul à l'euro près.

Deuxième cas de figure possible : le prélèvement à la source effectué en 2020 était trop élevé. La DGFiP a calculé plus précisément votre impôt 2021 portant sur vos revenus suite à votre déclaration printanière. Et le Trésor public vous rembourse donc ce que vous aviez payé en trop courant 2020.

Dans un cas comme dans l'autre, tant que la restitution à laquelle vous avez droit est supérieure ou égale à 8 euros, le Trésor public doit vous rembourser.

Impôt sur le revenu : le fisc arrondit-il en votre faveur ?

Frais bancaires : jusqu'à 223 € d'économies grâce à notre comparateur

Une seconde salve de remboursements le 6 août

Mauvaise surprise ? Vous comptiez justement sur ce virement de la DGFiP - que vous aviez anticipé en bouclant votre déclaration - dès la fin juillet ? Pas de panique. D'une part, il faut parfois prendre en compte les délais « interbancaires », un virement pouvant prendre 1 à 2 jours pour être crédité sur votre compte selon les banques concernées.

Surtout, afin de gérer les importants flux générés par cette vague de remboursements fiscaux, la DGFiP prévient d'ores et déjà que ce remboursement est effectué en deux salves distincts : une première liste de foyers fiscaux en profitent le mardi 20 juillet, une seconde le vendredi 6 août.

Pourquoi dois-je attendre pour toucher mon remboursement du fisc ?

Impôt sur le revenu : chiffres clés sur le solde à payer ou à rembourser

  • 14,5 millions de foyers fiscaux ont ainsi bénéficié d'un remboursement, au cœur de l'été 2020, ce qui représentait 38% des ménages français ayant déclaré leurs revenus.
  • 9,6 millions des contribuables (26%) avaient l'an passé un montant à payer suite à leur déclaration de revenus. Cette année, ce solde sera régularisé par prélèvement bancaire le lundi 27 septembre.
  • 14,1 millions des foyers fiscaux (36%) n’avaient rien à faire (ni remboursement, ni solde à payer). Ces ordres de grandeur devraient être proches voire similaires en 2021.

Lire aussi : Impôt sur le revenu : les 5 dates à ne pas louper cet été