« Votre reçu fiscal 2020 » : voici probablement l'objet ou l'entête de nombreux emails ou courriers « papier » que vous recevez en cette fin mars. Le printemps rime en effet aussi avec impôt sur le revenu. Faut-il conserver précieusement chaque reçu fiscal ? Et combien de temps ?

Les reçus fiscaux annoncent chaque année l'imminence de la déclaration de revenus. Le coup d'envoi est effectivement attendu avant la mi-avril, les délais de déclaration (en ligne, sauf exception) courant jusqu'à la fin mai ou début juin selon les départements.

Toutes les associations, ONG ou autres organismes caritatifs ayant l'habitude de recevoir des dons envoient systématiquement un reçu fiscal aux donateurs. Pratique, notamment pour vous aider à trier les dons entre « réduction à 75% » et « réduction d'impôt à 66% ». Pour rappel, seules les associations apportant une aide aux personnes en difficultés (et reconnues comme telles, comme les Restos du cœur, la Croix-Rouge, MSF, etc.) permettent aux contribuables de réduire leur impôt à hauteur de 75% de la somme donnée.

Lire aussi : Dons aux œuvres : quelle réduction d'impôt pour quelle association ?

Que faire de ce « reçu fiscal 2020 » que vous venez de recevoir ? Ne pas le jeter, déjà ! Même si vous n'avez effectivement pas besoin de le joindre à votre déclaration de revenus 2020 comme pièce justificative : « Ne joignez pas les reçus de dons à votre déclaration », écrit la DGFiP (1) dans la brochure pratique. Vous pouvez l'utiliser pour vous aider à remplir la déclaration, les dons offrant droit à une réduction de 75% allant case 7UD, ceux ne bénéficiant « que » d'une réduction de 66% à la ligne 7UF.

Et ensuite, une fois la déclaration corrigée et validée ? Ne pas jeter les reçus, toujours pas ! « Conservez-les pour les produire, le cas échéant, à la demande du centre des finances publiques », répond la DGFiP dans sa brochure.

Frais bancaires : jusqu'à 223 € d'économies grâce à notre comparateur

Pouvez-vous au moins faire du tri parmi les reçus des années précédentes, stockés au fond d'un classeur ou dans un fichier sur votre boîte mail ? Pas trop vite ! Cette fois, c'est la documentation fiscale, le Bofip-Impôts (1) : qui donne la réponse. « Ces reçus devront donc être conservés par les contribuables jusqu'à l'expiration du délai au cours duquel l'administration est susceptible d'exercer son droit de reprise, c'est-à-dire pendant les 3 années qui suivent celle au titre de laquelle l'impôt est dû. » Traduction : pour les revenus de 2020 déclarés en 2021, le délai de reprise de l'administration expirera le 31 décembre 2023. Cette année, en 2021, vous pouvez donc jeter les reçus fiscaux portant sur les revenus (et dons) de l'année 2017.

Réduction d'impôt à 75% : jusqu'à 1 000 euros de dons effectués en 2020

Crise sanitaire oblige, le gouvernement a exceptionnellement relevé le plafond des dons ouvrant droit à une réduction d'impôt sur le revenu de 75%. Il s'agissait d'un appel aux dons indirect aux organismes d'aide aux plus démunis. Cette année, 1 000 euros de dons auprès de ces associations ouvrent donc droit à la réduction de 75% (contre 546 euros l'année précédente), ce qui représente une réduction maximale de 750 euros.

(1) Bulletin officiel des Finances publiques - Impôts (BOI-IR-RICI-250-40)