psa
Plan du site Rechercher

Assurance-vie : BNP Paribas Cardif lance un nouveau contrat haut de gamme

cardif
DR

Cardif, l’assureur du groupe BNP Paribas spécialisé dans les partenariats avec les conseillers en gestion de patrimoine, a annoncé mercredi dernier le lancement d’un nouveau contrat d’assurance-vie haut de gamme, nommé Cardif Elite. Ce contrat multisupports est doté de plus de 600 OPCVM, 850 actions, françaises comme internationales, et peut être piloté sous trois modes de gestion, au choix.

BNP Paribas Cardif a lancé début avril un nouveau contrat d’assurance-vie qui lui permet de se positionner « sur le marché de l'assurance-vie haut de gamme ». L’objectif de Cardif : « devenir l'un des acteurs référents en épargne patrimoniale dans le courtage », lit-on dans le communiqué annonçant le lancement du contrat multisupports Cardif Elite.

Cardif Elite est commercialisé par le réseau de conseillers en gestion de patrimoine indépendants (CGPI) partenaires de l’assureur, même s’il est possible de faire une demande de documentation en ligne sur le site dédié à ce nouveau produit d’épargne. Les particuliers doivent verser un minimum de 50.000 euros pour ouvrir ce contrat selon les informations disponibles sur ce même site.

L’accès à des titres vifs

Ce contrat se distingue avant tout par la très large palette, annoncée, de fonds et de titres disponibles : « Avec plus de 530 actions internationales, 350 actions européennes et 40 actions françaises du CAC 40, l'une des palettes d'investissement de titres vifs les plus complètes du marché français est ainsi rendue disponible pour les clients de ce contrat », affirme Cardif dans son communiqué. Sur le site Cardif Elite sont par ailleurs annoncés « plus de 600 OPCVM gérés par 125 sociétés de gestion ». Une diversité effectivement supérieure à celle de nombreux contrats internet, par exemple.

Les souscripteurs peuvent faire leur choix parmi trois modes de gestion : la gestion libre, « qui s’adresse aux clients autonomes et avertis », précise le communiqué ; la gestion déléguée, assurée par Cardif ; la gestion sous mandat. Cette dernière, accessible à partir de 250.000 euros, permet au particulier de confier son patrimoine à une société de gestion, parmi celles proposées par BNP Paribas Cardif. Un choix pour l’heure limité à La Française AM et à Pictet.

Plusieurs garanties décès

Dans le cadre de la gestion libre, les assurés disposent selon le communiqué de cinq services financiers : les arbitrages progressifs, l’optimisation des plus-values, le stop-loss (1) « relatif » ou « absolu », et la répartition constante (2).

Dernier avantage, cette fois non plus dans une optique d’épargne mais de succession, l’assurance-vie Cardif Elite prévoit plusieurs garanties décès – plancher, plancher indexée et plancher majorée – afin de protéger les bénéficiaires d’une baisse des marchés financiers au moment du décès.

(1) Option permettant la limitation des pertes.

(2) Aussi appelée allocation constante, cette option permet d’arbitrer entre les différents supports selon les variations du marché afin de respecter la répartition préalablement définie par l’assuré.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Avril 2014

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox