A 0,59% en moyenne, le rendement des livrets d’épargne soumis à l’impôt a atteint en octobre un nouveau point bas, selon les statistiques mensuelles de la Banque de France sur la rémunération des dépôts bancaires. Les baisses les plus sensibles, toutefois, concernent les dépôts à vue et les comptes à termes de moins de 2 ans.

1,20% il y a deux ans, 0,96% un an plus tard et 0,59% en octobre 2015 : le rendement moyen des livrets d’épargne ordinaires, à taux de marché et soumis à l’impôt, poursuit sa chute apparemment inexorable. Elle se fait toutefois à un rythme ralenti : la baisse du rendement moyen entre septembre et octobre n’est que d’un point de base. Elle est en revanche plus sensible pour les dépôts à vue (0,12%, en baisse de 2 points de base) et surtout pour les dépôts à terme de moins de 2 ans, dont la rémunération est passée de 1,10% à 1,03% en un mois. Conséquence : après un léger sursaut en septembre (+0,01 pt, à 0,40%), le rendement moyen des dépôts bancaires dans leur ensemble est retombé à 0,37%.

Investissez dans les PME françaises - 3 plateformes comparées

Même constat pour le rendement des dépôts à plus de deux ans, en particulier du Plan épargne logement (PEL) : son taux moyen perd 4 points de base en un mois, à 2,79%. Malgré tout, le produit conserve toute son attractivité. L’écart entre le taux réel des nouveaux PEL (2%, taux plancher) et sa rémunération théorique si ce taux plancher n’existait pas (0,50% en octobre) a même recommencé à croître, après le statu quo du mois de septembre.

A consulter : l’indicateur des taux de livrets bancaires, mis à jour pour le mois de décembre 2015