Selon les statistiques de la Banque de France, la rémunération des dépôts est restée stable en novembre 2015, comme au cours des trois mois précédents, au niveau historiquement bas de 0,40%.

Après plusieurs années de baisse quasi-ininterrompue, le rendement des dépôts bancaires en France a-t-il fini par atteindre un plancher ? C’est ce que laissent penser les statistiques de la Banque de France. En novembre, la rémunération moyenne calculée par l’institution est restée stable, à un niveau historiquement bas : 0,40%. Un chiffre qui n’a pas évolué depuis le mois d’août 2015.

La remarque vaut également pour les différents types de dépôts pris séparément. Le rendement moyen des livrets d’épargne ordinaires remonte, mais d’un petit point de base, à 0,60% contre 0,59% en octobre. A l’inverse, les dépôts à terme inférieur à 2 ans sont en repli, mais de deux points de base seulement (1,01% contre 1,03%). Le rendement moyen des dépôts à vue (0,12%) et des titres d’OPC monétaires (0,19%) sont inchangés.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 400 € grâce à notre comparatif des assurances vie

L’évolution est un peu plus franche pour les Plans épargne logement, dont la rémunération moyenne remonte de 4 points de base, à 2,83%, toutes générations de PEL confondues. L’écart, par ailleurs, se creuse entre sa rémunération actuelle, 2% (taux plancher), et ce qu’elle serait si on appliquait sa formule de calcul sans taux plancher : 0,46%.