Pour être certain de bien toucher le virement du fisc ou encore de profiter de vos droits à la formation, il faut agir avant jeudi 1er juillet. Voici la marche à suivre.

La fenêtre de tir est étroite mais il n’est pas encore trop tard. Voici ce que vous avez peut-être intérêt à faire en début de semaine prochaine.

Impôts : attention à vos coordonnées bancaires.

Après avoir bouclé la traditionnelle corvée printanière, c’est-à-dire la déclaration de revenus, le fisc pourrait vous rembourser une partie des impôts que vous avez payés avec le prélèvement à la source en 2020. L’an dernier, 15 millions de ménages avaient reçu un virement provenant de « DGFiP Finances publiques » et intitulé « REMB IMPOT REVENUS ». Cette année, les remboursements se feront soit le 20 juillet soit le 6 août. Mais pour cela, encore faut-il que vos coordonnées bancaires soient à jour. Vous avez jusqu’au 1er juillet pour le faire dans votre espace personnel sur le site impots.gouv.fr.

Corrigez vos erreurs ou oublis au plus vite

Bien que les dates limites de la déclaration de revenus 2020 soient dépassées, il est toujours possible de la corriger si vous vous rendez compte d'un oubli ou d'une erreur. Une manip' réalisable facilement sur votre espace en ligne jusqu'au 30 juin. Après, il faudra attendre début août pour que le service de correction dédié soit accessible. Or mieux vaut corriger sa déclation le plus vite possible pour éviter de payer des pénalités de retard.

Impôts : ce que vous avez intérêt à modifier sur votre déclaration au plus vite

Impôt sur le revenu : les 5 dates à ne pas louper cet été

Formation : récupérer 1 800 euros sur votre CPF

Si vous êtes salarié du privé, vous avez encore quelques heures pour transférer les droits acquis entre 2008 à 2014 dans le cadre du droit individuel à la formation vers votre compte personnel de formation (CPF). Si vous avez cumulé sur cette période 120 heures de formation, soit le crédit maximum, c’est 1 800 euros qui seront transférés sur votre CPF. En effet, désormais les droits à la formation ne sont plus comptés en heures mais en euros. Chaque heure vaut 15 euros. Le CPF peut être alimenté à hauteur de 500 euros par an dans la limite de 5 000 euros afin de se former tout au long de sa vie professionnelle. Selon les derniers chiffres, 10 millions de salariés n’ont pas transféré leurs crédits, soit une perte avoisinant les 12 milliards d’euros !

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

100 000 euros d'abattement exceptionnel

Jusqu’au 30 juin toujours, il est possible de donner à ses enfants, petits-enfants, voire arrières petits-enfants, jusqu’à 100 000 euros sans impôts, à condition que cette somme soit destinée à financer la construction ou la rénovation de la résidence principale, ou à développer une jeune entreprise. Cette exonération exceptionnelle est cumulable avec les abattements en vigueur qui permettent déjà de donner, sur une période de 15 ans, 100 000 euros à un enfant auxquels ont peut ajouter 31 865 euros de dons familiaux !

Impôts : ce pactole que vous pouvez donner à vos enfants sans rien payer