En mai, l'assurance vie a enregistré une collecte nette de 1,2 milliards d'euros, tirée par les unités de compte. Cette collecte nette est en revanche en ralentissement sur un mois, puisqu'elle s'était établie à 1,5 milliard en avril.

L'assurance vie a continué d'enregistrer une collecte nette positive en mai, même si celle-ci a fléchi à 1,2 milliard d'euros et reste inférieure à la période pré-Covid, selon les données provisoires publiées mardi par la Fédération française de l'assurance. C'est le sixième mois d'affilée dans le vert, après une année 2020 marquée par une très forte décollecte pour le produit d'épargne préféré des Français.

Dans le détail, les cotisations (ou dépôts) ont atteint 11,4 milliards d'euros en mai et les prestations (ou retraits) 10,1 milliards d'euros, d'où une collecte nette d'environ 1,2 milliard. Cette collecte nette est en revanche en ralentissement sur un mois, puisqu'elle s'était établie à 1,5 milliard en avril. Depuis le début de l'année, la collecte nette s'élève ainsi à 7,6 milliards d'euros, alors que les cinq premiers mois de l'année 2020 s'étaient traduits par une décollecte historique de 4 milliards d'euros, du fait du confinement en France. En revanche, en 2019, environ 13 milliards d'euros nets avaient été collectés entre janvier et mai.

Le succès des unités de compte

L'assurance vie continue d'être tirée par les unités de compte (UC), qui offrent un rendement potentiellement supérieur aux fonds en euros en échange d'une prise de risque. Les unités de compte ont ainsi enregistré une collecte nette de 2,8 milliards d'euros en mai et les cotisations en UC ont représenté 40% du total, contre 37% depuis le début de l'année et 34% en 2020.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 400 € grâce à notre comparatif des assurances vie

« Les Français font le choix d'une épargne toujours plus diversifiée, pour une espérance de rendement plus élevée à long terme, et préparent ainsi leur avenir. Cette évolution de l'assurance vie contribue pleinement à financer davantage les entreprises et l'économie productive », s'est félicité Franck Le Vallois, directeur général de la Fédération française de l'assurance, cité dans le communiqué, pointant également la bonne collecte des Plans épargne retraite (PER). Fin mai, l'encours des contrats d'assurance vie a atteint 1.827 milliards d'euros, en progression de 4,6% sur un an.