L’euphorie boursière de 2019 a ravi les épargnants ayant choisi la gestion pilotée. Les distributeurs d'assurances vie annoncent, les uns après les autres, des rendements très élevés allant jusqu’à +26% sur un an.

Le cauchemar de 2018 est de l’histoire ancienne pour les places financières… L’an dernier, elles ont renoué avec les courbes ascendantes, en France comme à l’étranger. Ainsi, le CAC 40 a clôturé l’année en hausse de 26%, l’Euro Stoxx s’est lui envolé de 25%, Wall Street de +22% et le Nikkei japonais de +19%. Cette euphorie a fait les choux gras des boursicoteurs mais aussi des épargnants ayant une assurance vie majoritairement investie sur des fonds actions.

C'est quoi la gestion pilotée ?

L’assurance vie est une enveloppe qui peut contenir des supports d’investissement très variés : les fonds euros à capital garanti sont les plus prisés des épargnants. A côté, il existe des produits non garantis, appelés unités de compte (UC), dans lesquelles on trouve des obligations d’entreprises, des actions ou encore des SCPI. Ces unités de compte nécessitent un suivi accru car leur valeur est suceptible de connaître de fortes variations. Une situation qui amène les investisseurs adeptes des UC à confier leur contrat d'assurance vie à un gestionnaire. Celui-ci investit alors l'argent de ses clients en fonction du mandat d’arbitrage signé. C'est ce qu'on appelle la gestion pilotée.

Jusqu’à 26% pour la gestion sous mandat

Ainsi, de janvier à décembre 2019, certains gestionnaires ont réussi à faire jeu égal avec la bourse, avec des gains supérieurs à 20% sur un an. Parmi les contrats distribués par les courtiers en ligne, c’est le cas par exemple de Darjeeling de Placement-Direct qui, en mandat offensif, a gagné en 2019 près de 26% nets de frais mais avant fiscalité. Une performance très élevée qui s’explique notamment par le fait que le gestionnaire, dans le cadre de ce profil, peut investir la totalité du portefeuille sur des fonds composés d'actions. De quoi tirer pleinement profit de l’envolée des marchés boursiers.

Mais, en contrepartie, le mandat offensif de Darjeeling est, de fait, particulièrement exposé aux retournements de marché, comme ce fut le cas en 2018 où il a enregistré une perte de 16,64% de sa valorisation. Pour les mêmes raisons, les mandats les plus exposés aux UC de Link Vie (+24,81%), de Digital Vie (+23,02%), de Yomoni (+22,7%) ou, dans les banques en ligne, d’ING Vie (+22,71%) ou encore de BforBank Vie (+21,32%) tirent également leur épingle du jeu. Autre bonne performance à signaler, celle de Nalo. Outre les rendements énoncés dans le tableau, la fintech, qui ne propose pas de profil type mais des allocations personnalisées, propose aussi un périmètre d'investissement orienté « écologie et développement durable ». En 2019, Nalo a calculé que celui-ci a rapporté de 6,8% avec 5% d'actions à 30,9% pour une assurance vie investie à 95% en actions.

Rendements de la gestion pilotée servis en 2020 au titre de 2019
ContratsProfils « prudents » *Profils « équilibrés » *Profils « risqués » *
Banques en ligne
BforBank ViePrudent : 7,06%Équilibré : 12,24%Dynamique : 17,31%
Offensif : 21,32%
Boursorama VieDéfensif : 8,12%Équilibré : 12,56%Réactif : 14,04%
Dynamique : 16,87%
Offensif : 20,08%
Fortuneo VieModéré : 5,61%Équilibré : 11,24%Dynamique : 13,34%
ING ViePrudent : 7,87%Équilibré : 12,79%Dynamique : 18,76%
Offensif : 22,71%
Courtiers en ligne
Altaprofits VieRisque 1 : 6,78%Risque 4 : 12,83%Carte blanche : 17,80%
Risque 2 : 8,87%Risque 5 : 14,64%Risque 6 : 16,46%
Risque 3 : 10,85%-Risque 7 : 18,18%
-Risque 8 : 19,98%
Risque 9 : 21,50%
Digital Vie (Altaprofits)-Patrimoine : 10,10%Carte blanche : 16,84%
Lazard n°1 : 15,42%Lazard n°2 : 20,18%
Lazard n°3 : 23,02%
Titres@Vie (Altaprofits)--ETF Equilibre Flexible : 10,48%
Gestion privée : 13,95%
Carte blanche : 17,79%
Binck VieDéfensif : 2,96%Equilibré : 7,64%Dynamique : 12,05%
Offensif : 16,25%
Agressif : 20,33%
Linxea AvenirDéfensif : 6,20%Équilibré : 10,8%Dynamique : 15,2%
Agressif : 18,8%
Linxea VieDéfensif : 6,6%Équilibré : 11,40%Dynamique : 16,10%
Agressif : 19,9%
Linxea SpiritDéfensif : 7,66%Équilibré : 11,21%Dynamique :14,84%
Agressif : 18,45%
Linxea ZenDéfensif : 6,9%Équilibré : 11,4%Dynamique : 15,8%
Agressif : 19,5%
M Etoilée (Meilleurplacement)Sécurité Plus : 1,76%Equilibré : 12,98%Dynamique : 18,86%
Sérénité Plus : 8,28%Offensif : 25,91%
Darjeeling (Placement Direct)Prudent 1 : 4,83%Equilibre 1 : 10,63%Dynamique 1 : 18,21%
Prudent 2 : 6,95%Equilibre 2 : 12,49%Dynamique 2 : 20,13%
Prudent 3 : 8,96%Equilibre 3 : 14,11%Offensif : 25,87%
Kapital Direct (Placement Direct)Prudent : 8,10%Equilibre : 10,41%Dynamique : 13,87%
Carte blanche : 19,38%
Mes-placements Liberté-Amiral Flexible : 7%AAA Tonique : 11,19%
AAA Modéré : 7,34%AAA Offensif : 12,95%
-Amiral Actions : 14,90%
Mes-placements RetraitePrudent : 4,14%Equilibré : 8,90%Dynamique : 13,95%
Audacieux : 17,73%
Netlife (Spirica)-Active Asset Allocation : 10%-
Edmond de Rothschild : 10,39%
Haas Gestion : 10,42%
Patrimea Premium-Equilibré (Fundesys) : 4,96%Dynamique : 17,34%
Link Vie (Primonial)Modéré : 9,04%Equilibre : 13,20%Dynamique : 17,12%
Offensif : 24,81%
Sérénipierre (Primonial)-Perspectives 50 : 11,08%Perspectives 75 : 18,56%
Fintechs
Nalo Patrimoine (**)Gestion prudente : 11,3%Gestion modérée : 15,6%Gestion agressive : 19,8%
Yomoni VieP2 : 3,5%P4 : 7,3%P5 : 9,2%
P6 : 11,1%
P7 : 13,4%
P3 : 5,4%P8 : 15,7%
P9 : 18%
P10 : 22,7%
WeSave PatrimoineP1 : 4,06%P3 : 6,71%P6 : 11,24%
P2 : 5,36%P4 : 7,98%P7 : 12,85%
P5 : 9,02%P8 : 14,46%
P9 : 15,92%
P10 : 18,04%
Source : distributeurs. Performances nettes de tous frais de gestion (du contrat, du fonds euros, des UC et de la gestion sous mandat) mais brutes de prélèvements sociaux et fiscaux
* Sont catégorisés « prudents » les profils prévoyant une allocation investie majoritairement sur le fonds en euros ou fonds monétaires et obligataires. Sont intégrés à la catégorie « équilibrés » les profils présentés comme tels par les distributeurs et dont l’allocation sur le fonds en euros et obligataires avoisine les 50%. Lorsque la proportion de supports peu volatils ou garantis passent en-decà (30% généralement), ce profil est catégorisé comme « risqué ».
** Nalo est un cas particulier : la fintech ne propose pas de profil de gestion type, uniquement du sur-mesure, mais communique des performances « type » afin de pouvoir être comparée aux autres gestionnaires.

Attention à ne pas être aveuglé par ces résultats exceptionnels

Ces belles performances sont excellentes pour le portefeuille financier des investisseurs. En revanche, pour les épargnants moins rodés, elles peuvent s’avérer piégeuses, en faussant leur perception du risque et en les incitant à miser sur des profils trop déséquilibrés pour eux. Prudence donc ! Les rendements annoncés en ce début d'année pour 2019 sont exceptionnels… La hausse des marchés financiers a facilité la tâche des gestionnaires. Mais les performances passées ne préjugent en rien des performances futures ! Elles ne sont qu’un indice de la pertinence de la société de gestion dans le choix des fonds.

L’important avant d'ouvrir une assurance vie en gestion pilotée est de sélectionner le profil cohérent avec votre horizon de placement et votre goût du risque. Il est aussi important de ne pas vous arrêter à l’intitulé du mandat d’arbitrage. « Aucune grille, aucune norme ne définit aujourd’hui ce qu’est un profil prudent, équilibré, agressif ou dynamique », expliquait récemment Guillaume-Olivier Doré, fondateur de la plateforme d’épargne Mieuxplacer. D’après nos observations, deux mandats d’arbitrage tous deux qualifiés de « prudent » peuvent présenter un profil de risque très différent. Certains contiendront ainsi seulement 10% d’unités de compte, quand d’autres en contiendront 40%.

La comparaison des rendements des différents contrats de gestion pilotée n'est donc pas facile. Soulignons toutefois que les profils permettant d'investir sur des fonds actions dans des proportions très importantes, dépassant 80%, devraient enregistrer des performances proches des indices boursiers de référence. Si ce n’est pas le cas, c’est probablement que la société de gestion a manqué de flair dans ses arbitrages ou que le mandat ne permet pas, en lui-même, de miser sur les sociétés à forte croissance.

Quid de la gestion pilotée dans les banques traditionnelles ?

Souvent en bas de classement pour les fonds euros, les assurances vie des banques traditionnelles s’en sortent-elles mieux en gestion pilotée ? Difficile de répondre à cette interrogation. Rares sont en effet les enseignes proposant de la gestion sous mandat à avoir, pour l’heure, répondu à nos sollicitations, à l’exception notamment de la Société Générale. L’an passé, le contrat Erable de la banque rouge et noire a rapporté jusqu’à + 24,06% de rendement aux épargnants ayant opté pour le mandat « Alliage 90-100 », qui contient au moins 90% d’UC. S’agissant des mandats baptisés « Alliage 0-15 » (jusqu’à 15% d’UC) et « Alliage 40-70 » (entre 40% et 70% d’UC), la performance au titre de 2019 s’établit à respectivement +5,65% et +14,37%.

Autres absentes de notre palmarès : les associations d’épargnants. En cause, certaines ne proposent pas de gestion sous mandat, mais des supports profilés. Compatible avec la gestion pilotée, le rendement du contrat Epargne Retraite 2 Plus d’Asac-Fapès varie de + 6,29% avec le mandat défensif « ASAC 30 » (investi à 70% sur le fonds euros) à +18,50% pour « ASAC 90 » (10% de fonds euros). S'agissant du Contrat Libre d'Epargne et de Retraite (CLER) d'Agipi, le profil prudent a rapporté en 2019 6,39% en version classique et 6,44% avec l'option investissement responsable (ESG pour Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance).

Du côté des assurances vie directement distribuées par l’assureur, Multi Vie de la Macif a progressé de 4,92% avec le mandat prudent « Plurielle 20 », de 8,41% avec « Plurielle 40 » et jusqu’à 14,92% avec le profil le plus agressif « Plurielle 70 ».

Consulter notre comparateur d'assurances vie