Suravenir, filiale du Crédit Mutuel Arkéa, devrait boucler le transfert du portefeuille des contrats web d'ACMN Vie d’ici la fin 2015. L’information, révélée par le site spécialisé L’Agefi actifs, nous a été confirmée par les deux assureurs.

ACMN Vie, la filiale d’assurance-vie du Crédit Mutuel Nord Europe, apparaissait jadis comme l’un des acteurs moteurs sur le marché de l’assurance-vie en ligne. Elle s’est petit à petit montrée moins offensive que ses concurrents, notamment Suravenir et E-cie vie (Generali), les deux leaders de ce marché spécifique.

L'assureur proposait deux fonds en euros dédiés jusqu'à fin 2013, avant leur fusion en 2014. L'unique fonds restant, Sélection Rendement, a servi du 2,50% l'année passée. Une situation que les courtiers distributeurs avaient dénoncé, certains appelant même à un transfert chez un autre assureur.

Lire à ce propos : Les assurances-vie ACMN Vie en ligne sont-elles en train de péricliter ?

A ce jour, ACMN Vie gère les contrats d’assurance-vie en ligne pour Altaprofits (contrat Abivie), Linxea (Linxea Evolution), Hedios Patrimoine (Hedios Vie), MonFinancier (Liberté Vie), Epargnissimo (Croissance Vie) et Assurancevie.com (Puissance Vie).

Fait notable : l’actuel président du directoire de Suravenir, Bernard Le Bras, a été le président directeur-général d’ACMN Vie jusqu’en 2011. Il avait notamment justifié son départ par la remise en cause du développement de l’assurance-vie en ligne.

Seul manque l'aval du régulateur

Selon L’Agefi actifs, le transfert reste toutefois « soumis à l’agrément de l’autorité de contrôle où le dossier a été déposé à la fin du mois d’août », faisant référence à l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Et le média de préciser : « Son débouclage est escompté pour la fin de l’année. »

Frais bancaires : jusqu'à 220 € d'économies grâce à notre comparateur

Les assureurs concernés ont été contactés suite à cette publication. Les deux services communication ont confirmé l’information, sans pouvoir livrer plus de précisions. ACMN Vie a ainsi soumis toute communication à l'agrément de l'ACPR.