Selon les résultats d'une enquête de l'Autorité de contrôle prudentiel (ACP), les contrats d'assurance-vie en euros ont rapporté en moyenne 3% en 2011, soit une baisse du rendement de 0,4 point de pourcentage par rapport à l'année précédente.

Le tassement des taux s'est encore accentué pour les contrats individuels, poursuivant la tendance baissière amorcée depuis plusieurs années : il se sont établis en moyenne à 3% en 2011, contre 3,4% en 2010, 3,65% en 2009, 3,9% en 2008 et 4,1% en 2007. Selon l'ACP, « l'évolution défavorable de la valorisation de certains actifs financiers détenus par les assureurs-vie a pesé sur la revalorisation servie aux assurés ».

Concernant les contrats collectifs, l'évolution du taux de revalorisation moyen net a suivi la même tendance, s'affichant à 3% après s'être élevé à 3,4% en 2010.

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 11 contrats comparés

Pour cette étude, l'ACP a utilisé pour les contrats individuels les données fournies par 87 organismes, soit environ 5.800 contrats et 1.030 milliards d'euros d'encours. Quant aux contrats collectifs, elle s'est appuyée sur les données de 60 organismes, soit quelque 2.600 contrats et un encours de 74,7 milliards d'euros.